Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 01Article 626176

Infos Santé of Monday, 1 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Officiel : une infection plus dangereuse que le Covid détectée à Yaoundé

Une infection plus dangereuse que le Covid détectée à Yaoundé Une infection plus dangereuse que le Covid détectée à Yaoundé

Le choléra est de retour à Yaoundé. Plusieurs habitants du quartier Nsimeyong se sont retrouvés au centre médical de la localité après avoir consommé des aliments de qualité douteuse. Tous avaient des maux de ventre et faisaient de la diarrhée. «Tous présentaient les mêmes symptômes. A savoir des douleurs abdominales, de la diarrhée et des vomissements. Cela faisait suite à la consommation d’un repas de qualité douteuse », explique Dr Franck Metomb, coordonnateur du centre régional de prévention et de lutte contre les épidémies et les pandémies dans le Centre.

Les analyses effectuées par le Centre Pasteur du Cameroun confirment les doutes des populations. Il s’agit bien des cas de choléra. « Après analyse des échantillons, on a pu mettre en évidence la présence des vibrions cholériques », révèle Dr Franck Metomb.

« Tout de suite, un dispositif de riposte a été enclenché. « Actuellement, nous avons commencé la recherche et l’identification de tous les malades pour se rassurer de leur état de santé. De même que la recherche des cas actifs en communauté, le suivi des sujets contacts, ainsi que la sensibilisation de la communauté sur les manifestations du choléra et les manières de l’éviter », assure le Dr Franck Metomb. A ce jour, tous les districts de santé de Yaoundé sont en alerte. « Il a été question d’identifier dans chaque district de santé, un site d’isolement où on pourrait prendre en charge tous les cas suspects retrouvés au sein de la communauté et prédisposer des kits de prise en charge », ajoute le coordonnateur du centre régional de prévention des épidémies », écrit le quotidien national Cameroon Tribune.

De son côté, le ministère de la santé se montre rassurant et explique les procédures à suivre. « L’investigation autour du cas, la recherche active de cas additionnels en communauté et dans les formations sanitaires, la désinfection, l’identification des unités de traitement des cas de choléra pour la prise en charge effective des cas (…) La surveillance épidémiologique est renforcée sur tout le territoire et au niveau des frontières, notamment avec le Nigeria où une épidémie de choléra sévit depuis plusieurs mois déjà. Le challenge est d’éviter la propagation des cas et la survenue d’une épidémie de grande ampleur, surtout dans la zone urbaine de Yaoundé », détaille Dr Linda Esso, sous-directeur de la lutte contre les épidémies et les pandémies au ministère de la Santé publique.

Rejoignez notre newsletter!