Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 10 27Article 424615

Crime & Punishment of Friday, 27 October 2017

Source: sinotables.com

Obsèques de dame Guefa: ses amies absentes, accusées de sorcellerie à Nzifeng

Lors de l’enterrement jeudi 19 octobre de madame Nguimatio Thérèse, épouse Guefa, un fait curieux a été relevé : aucune amie de la défunte n’était présente pour témoigner comme le prévoyait le programme.

Le chef du village et ses notables, qui ont conduit la cérémonie a lancé, avec insistance, en direction des amies de la défunte, l’appel à venir témoigner. En vain. Elles avaient toutes décidé de ne pas venir à l’enterrement de leur amie.

Toutes les femmes les amies de la défunte n’étaient pas présentes au deuil. Ce qui a la thèse de la rumeur qui circulait depuis la survenue du drame : elles constituent une réunion de sept sorcières. Tout le village serait au courant des faits graves concernant la maladie qui a fini par emporter madame Guefa. Le chef du village a dit substantiellement qu’il connaît toutes ces femmes ; mais qu’il confie le cas au dieu du village.

Un problème entre femmes qui se solde aujourd’hui par une mort d’homme. Mais quel genre de mort ! Deux hypothèses circulent: les femmes sorcières avaient réussi à attirer la défunte dans leur cercle et, à son tour de « recevoir » elle aurait rejeté l’idée de sacrifier quelqu’un, comme cela est de règle dans les cercles maléfiques.

Des femmes auraient-elles choisi d’éliminer la coépouse afin de laisser son époux et les enfants sans soutien ? Cette coépouse s’opposait-elle souvent aux largesses de son époux vis-à-vis des femmes du village ?

La cérémonie d’ordalie voulue par le chef du village n’a pas eu lieu. Mais dans ce village, les hommes devraient démasquer les membres de cette réunion à sept ou laisser mourir à tour de rôle leur conjointe.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter