Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 07Article 622234

Actualités of Thursday, 7 October 2021

Source: www.camerounweb.com

Obsèques de Mbombo Njoya: la maire de Foumban exclue du protocole

La Maire  Tomaino Ndam Njoya et le Sultan Ibrahim Mbombo Njoya La Maire Tomaino Ndam Njoya et le Sultan Ibrahim Mbombo Njoya

• La Maire Tomaino Ndam Njoya est ignorée sur le communiqué du Préfet du Noun

• Des acteurs déplorent ce manquement du Préfet

• Issa Tchirome le somme de corriger sa faute


Après la levée du corps le 5 octobre dernier à Paris, le programme officiel des obsèques du Sultan Ibrahim Mbombo Njoya se poursuit avec l'arrivée de la dépouille ce 7 octobre à l'aéroport de Yaoundé - Nsimalen à 20h pour une message d'hommage avant son transfert à Foumban pour l'inhumation le 9octobre. Jusque-là, tout se déroule jusqu'à cette sortie du Préfet du département du Noun d'ignorer dans son communiqué Tomaino Ndam Njoya, la Maire de Foumban.

La maire ne fait pas partie du protocole établi par Donacien Um, le préfet du Noun pour l'accueil de Dion Ngute, le chef du gouvernement représentant le Président Camerounais prévu pour 7 h 30, après son départ de Bafoussam.

Il est indiqué que le PM sera accueilli à l'entrée de la ville de Foumban avec une escale au Palais des Rois Bamoun. Ensuite s'en suivra la cérémonie proprement dite avec l'introduction des Nkom ou Grands Conseillers et les mots de bienvenue sans l'intervention de la Maire .

Cette exclusion de Patricia Njoya n'est pas appréciée des acteurs politiques qui trouvent que cette décision du Préfet ne donne pas une bonne image du palais de Bamoun. " Obsèques du Roi : La Maire de Foumban ignorée par le protocole. Leçon à retenir: la politique de l’inimitié est destruction des valeurs", a souligné Didier Yimkoua. Le parti du ministre Issa Tchiroma a aussi condamné cette faute grave. "N.B : Obsèques officielles. Corrigez ça vite avant d’aller distribuer aux invités", indique-t-il.

Il faut rappeler que de son vivant le SuLtan Mbombo Njoya a eu des rapports difficiles avec la Maire Tomaino Ndam Njoya au sujet de la construction de la porte d’entrée de Foumban. A en croire les faits, le Sultan ne voulait pas se soumettre au Maire ni à ses décisions. Lors de la réhabilitation, la Maire a indiqué que ce travail ressort de son domaine et non du sultanat car selon les dispositions du code général des collectivités territoriales décentralisées et de la loi régissant le patrimoine matériel et immatériel, les travaux de réhabilitation de ce monument ne sont pas du ressort du sultanat.


Mais le roi a fait le sourd-muet et avait engagé les travaux assisté par les forces de l'ordre. Ce bras de ber entre les deux est allé si loin. Dans la nuit du 29 novembre 2020, l’incendie de la porte d’entrée de la ville nouvellement réhabilitée, un lieu hautement symbolique qui renferme environ 400 ans d’histoire du peuple Bamoun a été signalée. Cet incident a creusé un trou entre la maire Njoya et le Sultan.

Rejoignez notre newsletter!