Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 30Article 621208

Politique of Thursday, 30 September 2021

Source: www.camerounweb.com

OFFICIEL : voici ce que Paul Biya retient du sultan Ibrahim Mbombo Njoya

Paul Biya et le Sultan Paul Biya et le Sultan

• La réaction du Président de la République était attendue

• Paul Biya a réagi à travers une correspondance adressée à la famille ce 29 septembre

• Le Sultan va certainement avoir droit à des hommages nationaux




Mieux vaut tard que jamais. Depuis le décès sultan Ibrahim Mbombo Njoya le 27 septembre à l’hôpital américain de Paris, les hommages fusent de partout. Que ce soit les acteurs politiques culturels et même les diplomates, chacun y allait de son message. Seulement, au regard de la personnalité du Sultan, certains Camerounais ne comprenaient pas le silence des autorités notamment du locataire du Palais d’Etoudi. Mais c’est désormais chose faite. Dans une note dont camerounweb a reçu copie, le président de la République Paul Biya exprime « enfin » sa profonde tristesse par la disparition du roi des Bamouns.

« J'ai appris avec une réelle tristesse, le décès du Sénateur Ibrahim MBOMBO NJOYA, survenu à Paris. Je prends la mesure de votre profond chagrin et partage la douleur de toute votre famille. Monsieur Ibrahim MBOMBO NJOYA que J'ai personnellement connu, était un proche depuis de longues années. Issu d'une illustre lignée, il aura assumé de hautes et nombreuses fonctions diplomatiques et ministérielles. II fût une Autorité traditionnelle respectée et souvent consultée, pour sa longue et riche expérience des affaires publiques. En outre, Le Sultan MBOMBO NJOYA était un passionné de sport et très attaché å sa culture. II aura notamment été l'artisan de la relance du célébré festival " Le Nguon " », a exprimé le président Paul Biya dans une correspondance en date du 29 septembre adressé à la famille du disparu.

« Par ailleurs, il siégeait au bureau politique du Rassemblement démocratique du peuple camerounais pour lequel il fût un militant fidèle et loyal. Avec la disparition d’I Ibrahim Mbombo Njoya , le Département de Noun perd un chef prestigieux , la région de l’ouest une élite de premier plan, le RDPC un grand militant et le Cameroun un digne et valeureux fils. Mon épouse et moi-même tenons à vous adresser, en cette affligeante circonstance, notre sentiment de compassion et nos sincères condoléances », a-t-il ajouté

Rejoignez notre newsletter!