Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 28Article 625564

Diasporian News of Thursday, 28 October 2021

Source: www.camerounweb.com

OFFICIEL : le Cameroun lance la traque des extrémistes au sein de la diaspora

Le Cameroun lance la traque des extrémistes au sein de la diaspora Le Cameroun lance la traque des extrémistes au sein de la diaspora

Le chef de la diplomatie camerounaise Lejeune Mbella Mbella part en guerre contre les camerounais de la diaspora qui incitent les populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun à prendre les armes. Le ministre des relations extérieures annonce que des poursuites seront bientôt engagées contre ces Camerounais qui font l’apologie de la haine depuis leurs pays d’accueil. CamerounWeb vous propose quelques extraits des propos du ministre Lejeune Mbella Mbella.

«Le Gouvernement camerounais demeure fermement résolu à sauvegarder son intégrité territoriale et reste constant dans sa volonté de trouver des solutions endogènes ; Et offrir un environnement sécurisé, propice à l’épanouissement de tous ses citoyens dans le cadre de sa politique d’intégration, de cohésion nationale et du vivre-ensemble harmonieux.

C’est ainsi que certains de nos partenaires et l’Etat du Cameroun travaillent ensemble à la lutte contre la criminalité transfrontalière, la circulation et la prolifération des armes à feu qui concourent à attiser la crise. Cette coopération a donné lieu à des progrès appréciables.

Par ailleurs, des concertations ont cours avec certains de vos pays en vue des poursuites à l’encontre de certains camerounais de la diaspora, qui profitant de la distance et du confort offerts par leur pays d’accueil, font ouvertement l’apologie de discours de haine, et ,Alimentent les tensions tribales sur de nombreuses plateformes numériques.

Ceux-ci procèdent ouvertement à des collectes des fonds pour se procurer des armes dans l’objectif de déstabiliser de notre pays.

À cet égard, le Gouvernement camerounais invite tous nos pays partenaires qui contribuent à la recherche de la paix dans notre pays, de faire comprendre à cette catégorie de la diaspora, que la possession d’un passeport étranger n’est pas synonyme de l’impunité...

À cet égard, nous réitérons une fois de plus combien nous apprécions le soutien précieux et l'accompagnement multidimensionnel de nos amis et partenaires, mais nous ne céderons pas à une ingérence indue dans nos affaires intérieures et nous défendrons toujours notre souveraineté. »

Rejoignez notre newsletter!