Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 01Article 630982

Actualités of Wednesday, 1 December 2021

Source: www.camerounweb.com

Noso: des ambazoniens mettent feu à un supermarché et filment la scène

Le supermarché en feu Le supermarché en feu

• La scène se passe à Nkwen

• Les ambazoniens ont revendiqué les faits

• Des vidéos du commerce en train de bruler ont été publiées par les ambaboys



Un commerçant a vu son commerce partir en feu hier lundi dans la nuit. Les ambazoniens y ont mis le feu, certainement pour le punir ou pour n'avoir pas respecté une consigne.

Les combattants ambazoniens ne s'en prennent plus seulement aux soldats. Les civils sont devenus aussi leurs cibles.

Certains s'en prennent à des écoles, des universités, des enseignants, des chefs qu'ils enlèvent et dont certains sont tués.

Ce supermarché brulé n'est donc pas un fait isolé. L'on se rappelle qu'hier le 30 novembre, un groupe d'ambazoniens a informé l'opinion nationale qu'il détient un cadre de l'administration et ont demandé une rançon pour sa libération.

Dans une publication attribuée à l'Ambazonian Defense Force (ADF) qu'a pu consulter la rédaction de CamerounWeb, l'on apprend que le délégué de la Corporation des eaux du Cameroun à Mezam, région du Nord-Ouest sera tué si les autorités de Yaoundé ne versent pas une rançon de 10 millions de FCFA.

L'un des détenteurs du cadre de CAMWATER affirme que le délégué de la Corporation des eaux du Cameroun à Mezam, région du Nord-Ouest aurait collecté de l'argent auprès des consommateurs pour avoir utilisé les robinets publics.

"CAMWATER doit payer cette année 10 millions de francs CFA de taxe de libération et arrêter de percevoir les paiements sur les robinets publics. Tous les robinets publics doivent être gratuits pour tous les citoyens d'Ambazonie", a déclaré Capo Daniel, chef adjoint de l'ADF.

Le combattant ambazonien a proféré les mêmes menaces envers les sociétés comme ENEO, MTN, ORANGE… si elles ne cessent de faire payer certaines taxes aux populations de l'Etat autoproclamé de l'Ambazonie.

Rejoignez notre newsletter!