Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 13Article 636280

Actualités of Thursday, 13 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Noso: ca chauffe au marché de Buea (vidéo)

Des ambaboys au marché Des ambaboys au marché

• Des ambaboys ont pris d'assaut le marché de Buea

• Ce jeudi, ils étaient nombreux à envahir le marché à la recherche de soldats

• Plusieurs coups de feux ont été entendus dans les environs


Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux il y a quelques minutes, montre un important groupe d'ambaboys envahir le marché de Buea, à la recherche de militaires. Ces derniers, auraient suite aux premiers coups de feux, détallé les lieux.

Les ambaboys ont décidé de mettre à mal la CAN qui se joue actuellement au Cameroun.




Le Cameroun est en proie à une guerre dans les parties anglophones depuis plusieurs années, sans oublier les incursions terroristes dans l’Extrême-nord. C’est dans ce conteste sécuritaire que se joue la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations TotalEnergies Cameroun 2021. Avant même le début de la compétition, les combattants séparatistes, connus sous le pseudo d’Ambas, ont proféré des menaces à l’encontre de Yaoundé mais aussi des équipes logés dans les zones en conflits.

Manifestement, ils ont mis à exécution les menaces. Depuis quelques heures, l’on signale des affrontements dans certaines villes tenues par les combattants séparatistes. D’ailleurs, le Mali, qui est logé à Limbé, a été contraint de suspendre une séance d’entraînement à cause des violents accrochages entre sans doute les forces loyalistes et les combattants séparatistes.

Plus précisément, l’on signale violents coups de feu retentissent ce 12 janvier 2022 dans plusieurs localités dans la région du Sud-Ouest. Les villes de Buea, Muea, Molyko, et Bokwai sont la cible des Amba Boys qui menaçaient depuis plusieurs semaines de s’attaquer aux délégations étrangères qui participeront à la Coupe d’Afrique des Nations dans la région du Sud-Ouest.

Certaines vidéos qui sont entre les mains des renseignements camerounais ne peuvent pas réjouir à Etoudi. Comme d’habitude, le gouvernement camerounais a rassuré les équipes pour leur sécurité. Mais avec la tournure que prennent les choses, le doute s’installe déjà. La CAN est aujourd’hui clairement menacée. Certes, il est vrai que pour le moment le danger n’a pas directement touché une équipe mais l’on apprend que Etoudi prend au sérieux cette menace et ne va pas tarder à réagir pour renforcer la sécurité des équipes et de l’ensemble des délégations.





Mali - Tunisie: des militaires lourdement armés déployés au stade de Limbé (vidéo)


Quelques heures avant le match, pendant le match, sur le stade et aux alentours du stade, l'on pouvait voir plusieurs militaires lourdement armés en train de prévenir une probable attaque terroriste.

D'après des informations parvenues à la rédaction de CamerounWeb, l'équipe malienne qui a affronte celle de la Tunisie sur ce stade a même annulé une séance d'entrainement à Molyko, une localité située dans le département du Fako, suite à des coups de feu qui ont retenti dans les localités limitrophes de Bitingui, et Buea etc.

Rejoignez notre newsletter!