Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 28Article 625471

Actualités of Thursday, 28 October 2021

Source: InfoMatin

NOSO: voici les munitions que l'armée a trouvées chez le Général Trouble neutralisé

Le général ambazonien Trouble tué par l'armée Le général ambazonien Trouble tué par l'armée

Ce sécessionniste qui les rackettait au quotidien dans le marché, a été neutralisé ce 24 octobre par les forces régulières.

C’est un véritable ouf de soulagement pour les commerçants du marché de Ndop, dans le Ngoketunjia, région du Nord-ouest. En effet, les forces régulières du Cameroun ont neutralisé un chef de guerre séparatiste nommé « General Trouble » dans cette localité.

Selon certaines informations, ce séparatiste « percevait des impôts » sur la place du marché central de Bamunka-Ndop dans la matinée du dimanche 2.4 octobre 2021, lorsqu’il a été abattu par des soldats. Son assassinat a mis la population dans une humeur festive. « Nous sommes maintenant libérés des problèmes du “General Trouble”, il nous terrorise depuis longtemps. Pour vendre sur le marché, il fallait payer pour lui et ses garçons, de l’argent », explique un habitant de Ndop.

La même source indique qu’à l’arrivée des militaires sur les lieux, les miliciens en mission de « recouvrement des impôts » ont ouvert le feu, obligeant les forces de l’État à riposter. L’on apprend également que dans un échange de tirs qui a suivi, le tristement célèbre General Trouble et l’un de ses assistants ont été tués. Un civil, Carine, aurait également été tué dans les échanges de tirs, selon des informations.

Il convient de noter que, le pseudo General Trouble se spécialiserait dans les enlèvements contre rançon, l’extorsion, l’appropriation de fonctions traditionnelles et autres atrocités, rapporte Cameroon magazine. « Il a terrorisé les femmes du marché et leur a collecté de l’argent. Il était responsable des nombreux enlèvements à Ndop et était responsable du meurtre d’un M. Makew Cyprian, directeur de l’école publique, GS, Bukew-Bamunka. Sa mort a été accueillie avec beaucoup de joie par la communauté », a déclaré un habitant au Guardian Post.

« Général Trouble de Bamunka Ndop, a été A.k, stagiaire neutralisé avec l’un de ses ‘lieutenants’ lorsqu’ils ont harcelé la population au marché central de Ndop », a ajouté une autre source. Rappelons que l’armée a déclaré dans un communiqué publié il y a deux jours, qu’elle avait neutralisé 20 combattants séparatistes le 21 octobre à Akeh, une petite communauté voisine de Fundong dans la division de Boyo de la région du Nord-Ouest. Les soldats auraient pris d’assaut le village d’Akeh à la recherche du redouté « général » No Pity, qui est actif dans les divisions Ngoketunjia, Bui, Mezam et Boyo.

Ce dernier a même été blessé pendant l’attaque et se serait retranché dans les montagnes. Après le raid, selon le même communiqué, l’armée a saisi quatre mitrailleuses lourdes, type PKM, huit pistolets automatiques Light Falcon, trois mitrailleuses légères, type Famous, quatre kalach AK 47, deux fusils automatiques, type Browning, deux fusils faits à la main , deux armes artisanales, deux fusils de chasse Cal 12 et deux missiles anti char. Douze boîtes de chargement et plus de 100 munitions de divers calibres ont également été saisies.

Rejoignez notre newsletter!