Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 30Article 625816

Actualités of Saturday, 30 October 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO : voici comment le général ‘Cross and Die’ a été abattu

Voici comment le général ‘Cross and Die’ a été abattu Voici comment le général ‘Cross and Die’ a été abattu

Camerounweb vous le rapportait. Les groupes armés séparatistes ont perdu un cadre important. Le général « Cross and Die » a été abattu, le 29 octobre 2021 à Tamafen dans la région du nord-ouest. Contrairement aux premières informations véhiculées sur les réseaux sociaux, l’Ambazonien ne serait pas abattu sur un champ de guerre.

Il aurait été livré par des connaissances aux militaires camerounais. C’est ainsi qu’il fut abattu alors qu’il participait aux obsèques d’un proche.
« General Cross and Die n’a pas été tué au cours des combats. Alors qu’il participait à des funérailles à Mankon, un de ses compagnons a indiqué sa localisation aux soldats camerounais qui l’ont repéré, capturé puis tué. Ainsi les soldats camerounais ne « neutralisent » les combattants ambazoniens que quand ils sont en posture de non-combattant ? Savent-ils, ces villageois, qu’un combattant non-armé ou en pleine vie civile doit faire l’objet d’une capture et que le tuer est une forme d’exécution extra-judiciaire? », revèle Michel Biem Tong avant d’ajouter.

« General Cross and Die avait rejoint depuis fort longtemps les Ambazonia Defence Forces, une milice sous les ordres d’Ayaba Cho Lucas mais qui est financée et armée par des officiers supérieurs du renseignement camerounais. Le rôle des ADF est de semer la confusion au sein du mouvement indépendantiste anglophone, s’attaquer aux groupes armés qui, sous le commandement de Dr Sako Ikome, sont loyaux à la lutte ».

Malmené, Amba Boy reconnait la nouvelle force de frappe l’armée


Le 20 septembre 2021, quelques jours après l’assassinat de 15 soldats camerounais dans la région du Nord-Ouest, le ministre de la défense Beti Assomo avait établi que les groupes armés séparatistes faisaient usage d’armes lourdes et bénéficient de divers appuis extérieurs. Il s’était engagé à changer de paradigme pour contrer les attaques des groupes armés séparatiste. Le ministre semble joindre l’acte à la parole. Après un week-end particulièrement rude pour les Amba Boys retranchés désormais dans des forêts, les plateformes sécessionnistes révèlent que l’armée fait désormais usage d’armes sophistiquées et très destructrices.

Les groupes armés séparatistes pour réduire les pertes qu’ils subissent entendent changer de stratégie pour s’adapter aux nouvelles réalités du terrain.
« Nous devons éviter de nous regrouper en un seul endroit dans la brousse. L'armée camerounaise utilise maintenant des obus de mortier et un tas d'autres armes sophistiquées. Nous devrions vivre une vie de gorille mignon », déclare un combattant séparatiste.

Rejoignez notre newsletter!