Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 04Article 626857

Actualités of Thursday, 4 November 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO : trois personnes froidement abattues dans un véhicule à Bamenda

Les cadavres dans le véhicule Les cadavres dans le véhicule

• Pour le moment, l’on ignore les circonstances du drame

• L’on signale néanmoins des affrontements entre les séparatistes et les militaires

• Les corps sans vie ont été découverts dans une voiture


Bamenda, chef-lieu du département du Mezam et de la région du Nord-Ouest du Cameroun est toujours le théâtre des affrontements entre les séparatistes Ambozoniens et les forces loyalistes de Yaoundé. Chaque jour, l’on assiste à des scènes de guérilla entre les belligérants. Dans tout cela, ce sont les populations civiles qui en payent le lourd tribut. Elles sont les victimes collatérales d’une crise qui date de plus de 5 ans déjà.

Une découverte macabre tient en émoi la ville de Bamenda depuis ce jeudi. En effet, il s’agit du meurtre de trois individus. Les corps sans vie ont été découverts dans un véhicule garé. Pour l’heure, les circonstances de la mort de ces trois personnes ne sont pas encore élucidées. Plusieurs interrogations émergent tout de même. L’on se demande si ce sont des combattants séparatistes, tués par l’armée camerounaise ou si ce sont des civils qui ont été tués par un groupe armé (Ambas ou militaires) ?

Mais pour l’heure, certaines informations font état des échanges de tirs entre les séparatistes et les militaires de Yaoundé.

Pour rappel, la crise anglophone avait éclaté en octobre 2016, suite à un mouvement d'humeur d'avocats anglophones n'ayant pas obtenu la traduction de documents nécessaires à leur travail. La protestation a rapidement évolué pour prendre une dimension armée dès décembre 2017, ce qui a coûté la vie à des centaines de civils et de militaires et poussé un grand nombre de camerounais au déplacement, soit vers le Nigéria voisin, soit vers les régions francophones du Cameroun.

Rejoignez notre newsletter!