Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 26Article 630244

Actualités of Friday, 26 November 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO: nouvelles révélations d'Eric Tataw sur la mort de 'King Commando' de Momo

Il dénonçait le détournement de fonds dans la guerre d'indépendance de l'Ambazonie play videoIl dénonçait le détournement de fonds dans la guerre d'indépendance de l'Ambazonie

• « King Commando » de Momo a été tué le mardi 23 novembre 2021

• Il dénonçait le détournement de fonds dans la guerre d'indépendance de l'Ambazonie

• Eric Tataw accuse d'autres « Amba Boys » à Momo


Les langues se délient de plus en plus suite à la mort du chef de guerre sécessionniste ambazonien « King Commando » de Momo, chef du groupe "The Terminators of Ambazonie" (TTA), le mardi 23 novembre 2021 dernier.

En effet, contrairement aux premières informations attribuant cet assassinat à l’armée camerounaise, l’activiste anglophone, proche de la lutte sécessionniste, Éric Tataw Tano affirme que « King Commando » a été tué par d'autres « Amba Boys » à Momo.

Le leader des « TTA » dénonçait le détournement de fonds dans la guerre d'indépendance de l'Ambazonie. Il a accusé le "gouvernement intérimaire" du Dr Sako Ikome d'avoir détourné des fonds destinés à leur groupe. Suite à cette sortie, «Irene Ngwa a mis une rançon sur sa tête, et l'accord a été conclu », confie-t-il.


Éric Tataw Tano précise dans ses confidences que « King Kommando a été touché par une balle empoisonnée et il est mort seul plus tard, dans des circonstances mystérieuses ».

« Fonte Lucas alias General Mad Dog a également été tué par Cross and Die de Tankah. Général Ivo, Divine, Koraman, Boss Acid, etc etc ont aussi été tués par des groupes rivaux Amba », conclu l’activiste anglophone.

Il faut souligner que le "Général Kommando" et son assistant le "Commandant Blink" avaient déclaré avoir obtenu des informations selon lesquelles le "Gouvernement Intérimaire" de Sako a collecté environ 2 millions de dollars US mais pourtant ils meurent de faim et n'ont même pas de munitions pour se battre contre l'armée camerounaise. Ils se sont désolidarisés des actions du "gouvernement intérimaire" et ont déclaré être prêts à collaborer avec n'importe quel groupe qui les sponsorisera pour la libération de l'Ambazonie.



Rejoignez notre newsletter!