Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 21Article 624277

Actualités of Thursday, 21 October 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO: les éléments de 'NO PITY' décapitent un autre 'Général' ambazonien

Il aurait été induit 'NO PITY' en erreur Il aurait été induit 'NO PITY' en erreur

• Il s'agit du "Général Ewi"

• Il aurait induit 'NO PITY' en erreur

• Les populations dans la brousse accusent l'armée dans l'incendie de plusieurs maisons à Wum



C'est une véritable guerre interne à laquelle on assiste depuis quelques semaines dans le camp des sécessionnistes ambazoniens. Ces derniers jours ont été durs pour le tout puissant chef de guerre 'NO PITY' qui a perdu plusieurs hommes lors des affrontements avec l'armée camerounaise.

Selon une source proche des sécessionnistes, 'NO PITY' aurait été induit en erreur par les renseignements fournis par un autre groupe dirigé par le "Général Ewi". Ces informations ont entrainé la neutralisation de plusieurs combattants sécessionnistes à Djottin et Noni.

En guise de représailles, 'NO PITY' et ses éléments ont arrêté puis décapité le fameux "Général Ewi" à Wum.

Après cet assassinat, au moins deux militaires camerounais ont été tués le 19 octobre 2021 lors des affrontements entre les Amba Boys et l’armée près de Bamenda plus précisément à Andeck. Le poste avancé de cette localité a été pris d’assaut par les ambazoniens.
« Un élément du bataillon des troupes aéroportées de Koutaba a perdu la vie lors d'une attaque des ambazoniens au poste avancé d'Andeck dans les environs de Bamenda », indique la source.

En fin de journée, un autre soldat a également perdu la vie dans des conditions similaires. « Il était 18h ce soir lorsque le soldat Charles promotion 2019 va tomber suite à une attaque des ambazonniens dans les environs de Bamenda » précise la source.

NOSO_General_Ewi_Camerounweb

Plusieurs maisons brulées à Wum: les populations dans la brousse accusent l'armée

Fuyant les attaques et les incendies de leurs maisons, les habitants de Wum disent avoir constaté que ce sont les soldats de l'armée camerounaise qui s'en ont pris à eux. Mais pour quelle raison?

Selon l'activiste Nzui Manto, les soldats étaient dans cette localité du Noso pour venger l'un des leurs tué par les hommes du général ambazonien "No Pity" au cours d'un affrontement. Et des informations qu'auraient les services de renseignement indiqueraient que ce combattant ambazonien aurait bénéficié de l'appui de la population de la localité.

Lors de la réplique des soldats, nous apprenons qu’un vieil homme a été brûlé vif dans sa maison à Wum. Du nom de M. Mvo, il a trouvé la mort lors de l'incendie du village par les soldats qui étaient là pour venger la mort d'un de leur camarade du nom de Saliou tué par les éléments du général ambazonien "No Pity".

Rejoignez notre newsletter!