Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 02Article 621490

Actualités of Saturday, 2 October 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO : l’armée diffuse des images émouvantes des renforts en déploiement (vidéo)

L’armée diffuse des images émouvantes des renforts play videoL’armée diffuse des images émouvantes des renforts

• L’armée filme ses opération au NOSO

• La situation est tendue selon un militaire

• Des affrontement ont eu lieu hier


Les images sont filmées par les militaires de l’armée camerounaise. Une force mixte composée de militaires, gendarmes et policiers s’apprête à être larguée à Kumbo dans la région du Nord-Ouest où le sévissent le Général No Pity et ses éléments. Dans les commentaires qui suivent la vidéo, un militaire donne une idée de l’état d’esprit des hommes en uniforme. « La situation est tendue », lâche-t-il. C’est l’heure des derniers réglages. Certains appellent leurs familles, d’autres revérifient les chargements avant le départ.

Selon les activistes proches des groupes armés séparatistes, ce convoi composé de plusieurs dizaines de camions, n’a pas pu atteindre sa destination. Les militaires se seraient confrontés aux attaques des groupes armés séparatistes de Bui. Plusieurs camions de l’armée camerounaise ont été détruits selon la même source.
« Cela fait une semaine que le convoi d'hommes en uniforme camerounais a quitté Bamenda pour Kumbo, mais malheureusement pour eux, ils n'ont pas pu arriver à Kumbo parce que les combattants ambazoniens à l'entrée de Bui les ont attaqués et ont détruit 4 de leurs camions. Ils ont dû retourner à la brigade de Gendarmerie de Bebessi où ils se trouvent depuis un certain temps », précise la source.
Hier 1er septembre 2021, la célébration du 4ème anniversaire de l’indépendance de la République autoproclamée d’Ambazonie a été marqué par des affrontements dans plusieurs localités. Deux militaires et deux Amba Boys ont perdu la vie selon des sources concordantes.

« 2 ambazoniens et 2 soldats tués à Nkambe ce matin lors d'une confrontation. Nombre de soldats tués depuis le début de la guerre : 1273 », indique le lanceur d’alerte N’Zu Manto.

D’autres sources ont annoncé d’autres accrochages à Bamenda. L’opération menée par l’armée camerounaise a permis de neutraliser le bras droit du Général No Pity. Cet assaut serait l’un des premiers résultats du changement de paradigme annoncé par le ministre de la défense Beti Assomo au lendemain de l’assassinat de 15 militaires camerounais.

Rejoignez notre newsletter!