Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 16Article 628597

Actualités of Tuesday, 16 November 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO : l’armée confirme avoir abattu deux séparatistes armés

Image illustrative Image illustrative


• Les échanges de tirs ont eu lieu ce lundi à Bamenda

• L’armée confirme la mort de deux séparatistes

• Aucun bilan pour le moment du côté de l’armée


Les derniers jours ont été vraiment sanglants dans la région anglophone du Nord-Ouest. L’armée a perdu plusieurs de ses agents dans une embuscade tendues par les séparatistes. Il y a eu par ailleurs des échanges de tirs entre les factions séparatistes et l’armée camerounaise. Selon les informations, l’armée annonce avoir tué deux séparatistes.

« La police camerounaise a déclaré que ses forces avaient tué deux séparatistes armés lors d'une fusillade dans la région anglophone du Nord-Ouest lundi. La fusillade a eu lieu lundi matin à Bamenda, chef-lieu de la région, après qu'une patrouille de soldats et de policiers a repéré des séparatistes armés traversant la ville à bord d'une moto pour imposer un ordre de rester à la maison ou d'une "ville fantôme" par les dirigeants séparatistes. Les combattants séparatistes ont été tués dans la fusillade et leurs armes saisies, selon la police. Les pertes dans les rangs des forces gouvernementales ne sont pas connues dans l'immédiat », relate l’Agence de presse Xinhua.

Depuis le début du conflit fin 2016, les chiffres officiels font état de quelque 1200 soldats morts sur le théâtre des opérations dans le Nord-Ouest et Sud-Ouest du Cameroun.

Ce conflit armé a aussi coûté la vie à plus de 3 500 personnes et forcé plus de 700 000 autres à fuir leur domicile. La population anglophone de ce pays d’Afrique centrale représente environ 20 % de ses 23 millions d'habitants, avance l’Agence Anadolu. Depuis novembre 2016, cette minorité proteste contre sa marginalisation, certains exigeant le fédéralisme, d'autres la sécession.

Rejoignez notre newsletter!