Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 11Article 627838

Actualités Régionales of Thursday, 11 November 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO: incendie d'un camion de la société HYSACAM à Mussaka

Pour l'heure, l'on ignore la raison pour laquelle le camion d'HYSACAM a été une cible play videoPour l'heure, l'on ignore la raison pour laquelle le camion d'HYSACAM a été une cible

• L'attaque a eu lieu ce jeudi 11 novembre 2021

• Elle est revendiquée par des hommes armés se réclamant des enfants du "Major General Sagat"

• Pour l'heure, l'on ignore la raison pour laquelle le camion d'HYSACAM a été une cible


Un camion appartenant à la société d'assainissement HYSACAM a été incendié Mussaka, à la périphérie de Muea-Buea, dans la région du Sud-Ouest, ce jeudi 11 novembre 2021.

Selon une source locale, jointe par la rédaction de CamerounWeb, des hommes armés se réclamant des enfants du "Major General Sagat" ont revendiqué l'attaque.
"Ils ont dit que nous ne sommes pas à Buea, ici nous sommes à Buea... c'est l'autoroute" a déclaré l'un d'eux.

Pour l'heure, l'on ignore la raison pour laquelle le camion d'HYSACAM a été une cible.

Aussi faut-il souligner que, depuis quelques semaines déjà, la population se plaint l'entassement d'ordures dans les rues.

Cette attaque intervient quelques heures après l'explosion d'une bombe dans un kiosque à Bamenda, non loin du lieu appelé "Brasserie Junction".

Le premiers constat après explosion de l'engin est qu'il a été dissimulé à l'intérieur d'un kiosque et actionné à la présence des policiers.

4 civils dont le propriétaire du kiosque et 2 policiers ont été blessés lors de la déflagration et conduits aux urgences.



BILAN SANGLANT: LE GENERAL AMBAZONIEN TRANSPORTER' TUE ET ENVOIE DES MENACES A YAOUNDE

Le général ambazonien Transporter et ses éléments ont affronté les militaires dans de violentes batailles, d'après les informations parvenues à la rédaction de camerounweb.

Le bilan de ces sanglantes attaques est énorme en perte de vie humaines. Ilo ressort qu'au moins 13 soldats camerounais ont été tués et plus de six personnes blessées dans la journée de mardi 9 novembre 2021. Ces pertes ont été mises su rle compte du 'général ambazonien' Tansporter et ses combattants.

Les sécessionnistes responsables de ces massacres menacent et envoient un message au régime de Yaoundé. "Tout retard dans le dialogue de séparation menera à plus de morts militaires dans les prochains jours à venir de toute l'ambazonie", déclare-t-il.

Rejoignez notre newsletter!