Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 09Article 627439

Actualités of Tuesday, 9 November 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO: des militaires ont failli mourir explosés par un engin improvisé

Des soldats en plein déminage Des soldats en plein déminage

• Un engin a failli exploser et tuer plusieurs militaires hier lundi

• Il a été désamorcé par des éléments de l'armée

• L'engin aurait été caché sur la route


Des informations reçues par la rédaction de CamerounWeb renseignent qu'il s'agit un Engin Explosif Improvisé (EEI) fabriqué artisanalement par des ambazoniens.

Ce gendre d'attaques est une vielle méthode utilisée par les combattants ambazoniens depuis plusieurs années. Plusieurs fois, des engins explosifs ont été posés sur les routes par ces derniers. Certains explosent et tuent des soldats.

En septembre dernier, les Amba Boys font exploser un véhicule blindé de l’armée. Il s'agissait d'une nouvelle attaque visant un véhicule blindé de l’armée
camerounaise. Une bombe artisanale avait été activée au passage des militaires camerounais à Njinikom dans la préfecture de Boyo.

L’armée camerounaise avait également perdu 16 éléments dans une autre attaque menée par les hommes du Général No Pity toujours dans le mois de septembre. Au moins deux véhicules blindés de l’armée ont été incendiés. Les groupes armés séparatistes ont emporté avec eux plusieurs armes et des matériels de guerre.

Le lendemain ils ont attaqué les locaux de la sous-préfecture de Balikumba toujours dans le Nord-Ouest.

Une autre équipe de l’armée camerounaise appelée en renfort pour traquer le général Pity a eu un grave accident. Le véhicule et tous les passagers ont fini leur course dans un ravin. Une vingtaine de soldats ont été gravement blessés. Tous ces faits se sont déroulés en septembre 2021.

Rejoignez notre newsletter!