Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 13Article 628204

Actualités of Saturday, 13 November 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO : après l’attentat à l’Université de Buea, Yaoundé prend une importante décision

Attentat à la bombe à Buea Attentat à la bombe à Buea


• Yaoundé a renforcé la sécurité autour des Université de la zone anglophone

• Les patrouilles seront de plus en plus régulières

• L’attentat de l’Université de Buea a fait une quinzaine de blessés




Mercredi dernier, une quinzaine d’étudiants ont été blessés, suite à l’explosion d’une bombe dans un amphithéâtre de l’université de Buea, dans le Sud-Ouest, l’une des régions anglophones secouée par une crise sécuritaire depuis 2016. Alors que se déroulait une conférence dans l’amphithéâtre 600 de ladite université, un séparatiste aurait lancé depuis la toiture de la salle, un engin explosif.

Selon le gouverneur de la région du Sud-Ouest, Bernard Okalia Bilai, une enquête a été immédiatement ouverte pour identifier et interpeller les auteurs de ce crime. Seulement, l’on se rend compte que les attentats à l’explosif se multiplient dans cette région et les victimes se multiplient. Les séparatistes ciblent davantage les écoles et universités, ce qui rend encore difficile ce conflit.

A la suite de cette attaque, le Cameroun a déployé des forces de sécurité supplémentaires dans les universités publiques de ses régions anglophones,

"Nous attendons des mesures (de sécurité) supplémentaires. Nous allons appeler au renforcement et les étudiants vont être beaucoup plus organisés", a déclaré M. Manga, vice-chancelier de l'Université de Buea.

Un haut responsable de la police a confié à l’Agence Xinhua que les forces de sécurité patrouilleraient régulièrement sur les campus universitaires tout en s'assurant que les étudiants fassent leurs études dans la sérénité.
Depuis 2017, des hommes armés ont enlevé plus de 200 professeurs, étudiants et employés de deux universités publiques dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du pays, où un conflit séparatiste armé est en cours, selon les rapports de sécurité.

Rejoignez notre newsletter!