Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 01Article 621316

Politique of Friday, 1 October 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO/ Paul Nilong : ‘nous possédons également déjà un lance-roquettes’

La puissance de feu des séparatistes s'accroit La puissance de feu des séparatistes s'accroit

• Paul Nilong est le Coordinateur des médias pour le département de l'autodéfense et de la sécurité du gouvernement intérimaire de la « République fédérale d'Ambazonie »

• Il s’insurge contre la posture de Yaoundé face à la date du 1er octobre

• Pour lui, la puissance de feu des séparatistes progresse



Ce jour a un goût particulier dans le NOSO. Il s’agit pour les séparatistes, ce jour marque le 60e anniversaire de la proclamation de la République fédérale du Cameroun en 1961, mais aussi le déclenchement des protestations anglophones en 2017. Même si les autorités du pouvoir central de Yaoundé ont formellement interdit la commémoration de cette journée dans le NOSO, cela n’a pas empêché les principaux acteurs de faire des déclarations ici et là. Depuis sa cellule de prison, le leader sécessionniste Sisiku Ayuk Tabe, salue le courage et la détermination de son peuple qui selon lui a traversée quatre années éprouvantes marquées par une « guerre insensée ». Il reste déterminé et invite les Ambazoniens à ne pas baisser les bras. Paul Nilong, Coordinateur des médias pour le département de l'autodéfense et de la sécurité du gouvernement intérimaire de la « République fédérale d'Ambazonie », pour sa part se montre optimiste et défie une fois de plus Yaoundé.

Tout d’abord, Paul Nilong s’insurge contre la posture du pouvoir central qui s’obstine à interdire leur manifestation en ce 1er octobre. « On nous a donné les dates fictives du 20 mai et du 11 février et on nous a appris à défendre un État unitaire qui est mort il y a longtemps », a déclaré Paul Nilong.
Pour lui, pas question de baisser les bras. Il s’agit pour lui, de tout mettre en œuvre pour "rendre l'Ambazonie ingouvernable... Nous ne nous soucions pas de savoir si Yaoundé respire ou non, nous allons détruire les chaînes et le fardeau que Yaoundé a placé sur l'Ambazonie", a-t-il déclaré. Pour y parvenir, Paul Nilong a souligné la puissance de feu croissante des combattants séparatistes qui, selon lui, n'a cessé de croître au cours des cinq dernières années.

Il se vante d’ailleurs de la puissance de feu des séparatistes. « Hier, nous avons commencé cette révolution avec des catapultes et des bâtons, puis des fusils Dane, puis des AK-47... Aujourd'hui, nous avons modifié les engins explosifs improvisés et nous possédons également déjà un lance-roquettes", s'est-il vanté.

Rejoignez notre newsletter!