Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 11Article 627925

Actualités of Thursday, 11 November 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO: Cavaye Yeguie demande aux chefs traditionnels anglophones de rentrer chez eux

C'était à l’ouverture de la dernière session ordinaire du Parlement pour 2021 C'était à l’ouverture de la dernière session ordinaire du Parlement pour 2021

• Cavaye Yeguie a procédé à l’ouverture de la dernière session ordinaire du Parlement pour 2021

• Il invite les chefs traditionnels anglophones à regagner leur milieu

• Les affrontements et attaques se poursuivent sur le terrain



Dans la matinée de ce jeudi 11 novembre 2021 s’est tenue l’ouverture de la dernière session ordinaire du Parlement pour 2021. Une occasion qu’a saisie le président de cette institution pour lancer un appel aux dignitaires traditionnels dans deux régions anglophones touchées par la crise sécuritaire.

En effet, dans son discours de circonstance, le président de l'Assemblée nationale du Cameroun, l'honorable Cavaye Yeguie Djibril, a demandé aux chefs traditionnels des régions anglophones touchées par le conflit de retourner dans leurs régions d'origine et de servir leurs sujets.
"En tant que chef traditionnel, je voudrais saisir cette occasion pour lancer un appel à mes pairs des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest qui ont fui leurs chefferies pour qu'ils reviennent dans leurs chefferies", a-t-il insisté.

Il précise que ces chefs traditionnels « ont le devoir impérieux de travailler en synergie avec les autorités gouvernementales, d'apporter leur contribution au retour à la normale et à la restauration de l'autorité de l'État dans leurs chefferies respectives ».

Craignant pour leur vie, ces derniers ont déserté les lieux suite aux menaces d’assassinat proférées par les différents groupes sécessionnistes d’Ambazonie qui les accusent de collaborer avec le régime de Yaoundé dans cette crise. D’ailleurs, plusieurs d’entre eux ont été tués par des présumés combattants sécessionnistes d’Ambazonie.

Mais il faut préciser que sur le terrain, les affrontements et attaques se poursuivent.

C’est ainsi qu’une bombe a explosé dans un amphithéâtre de l’université de Buea ce mercredi 10 novembre 2021 faisant plusieurs blessés parmi les étudiant. L’attaque a été revendiquée par le groupe sécessionniste "Fako Action Force".

Ci-dessous, l'intégralité du discours de Cavaye Yeguié Djibril

DISCOURS D’OUVERTURE DU TRÈS HONORABLE CAVAYE YEGUIE DJIBRIL, PRÉSIDENT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE

– Monsieur le Président du Sénat ;

– Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement ;

– Monsieur le Président du Conseil Constitutionnel ;

– Monsieur le Premier Président de la Cour Suprême ;

– Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement ;

– Monsieur le Procureur Général près ladite Cour ;

– Excellences Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Diplomatique ;

– Mesdames et Messieurs les parlementaires et chers collègues ;

– Distingués Membres de la Société Civile ;

– Mesdames et Messieurs ;

Nos travaux s’ouvrent ce jour alors que nous regrettons encore la disparition de notre collègue, l’Honorable NGABA ZOGO Salomé, décédée le 15 août 2021 des suites de maladie, à l’âge de 73 ans. Elue RDPC de la circonscription de la Lekié, elle a été conduite à sa dernière demeure le 9 Octobre à NKOM II.

Tous ici Rassemblés dans cet hémicycle où elle a servi le peuple souverain 17 mois durant, levons nous afin d’honorer sa mémoire en observant une minute de silence.

_________________Silence____

Le 14 Octobre 2021, la petite ENONDIALLE Caroline, 5 ans environ, a trouvé la mort frappée par une balle tirée par un élément des forces de l’ordre au cours d’un contrôle de routine à Buea dans la Région du Sud-Ouest.

Le gendarme auteur du coup de feu a lui-même perdu la vie, à l’issue d’un violent affrontement l’ayant opposé à la foule présente sur les lieux du drame. Aux deux familles ainsi durement éprouvées, la Représentation Nationale adresse ses condoléances les plus attristées et en appelle à l’apaisement de part et d’autre.

– The President of the Senate,

– Mister Prime Minister, Head of Government,

– Ladies and gentlemen.

Despite the sorrow that we feel at this moment, it is my pleasure to welcome you at the National Assembly, for the opening of the third ordinary session of our house, for the twenty twenty one legislative year.

Au moment où s’ouvrent nos travaux, nous nous situons à quelques encablures du démarrage de la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, la CAN TOTAL ENERGIES 2021, que le Cameroun accueille du 9 Janvier au 6 Février 2022. Une compétition qui se jouera, pour la première fois, avec 24 équipes au lieu de 16 comme par le passé.

Sur très hautes instructions du Président de la République, Son Excellence Monsieur Paul BIYA, des descentes ont été effectuées sur le terrain afin de procéder à l’évaluation des préparatifs. Les conclusions de ces descentes sont plutôt rassurantes. Qu’il s’agisse des infrastructures sportives, hôtelières, sanitaires ou aéroportuaires, en qualité comme en quantité, le Cameroun est prêt à accueillir et en toute sérénité, la compétition à venir.

La CAN TOTAL ENERGIES 2021 est également un évènement qui vient flatter notre orgueil. Contrairement à certains pays où les principaux investissements du même genre sont concentrés à la capitale, le Cameroun a su procéder à une déconcentration des infrastructures en les répartissant dans différentes localités. Le pays apparait à cet effet, comme un modèle de développement équilibré de son territoire.

Aussi, l’essentiel de la compétition se déroulera-t-il à Yaoundé, Douala, Bafoussam, Limbé et Garoua. Bafang, Buéa, Bana et Bangou abriteront les stades d’entrainement, prêt à accueillir la jeunesse africaine de 24 pays.

-Mesdames et Messieurs,

C’est l’occasion pour la Représentation Nationale d’en appeler à la légendaire hospitalité des camerounaises et des camerounais, à leur patriotisme car, il faut donner l’image, la meilleure de notre pays. La CAN TOTAL ENERGIES 2021 s’inscrit bien dans la logique du grand destin dont rêve le Président Paul BIYA pour le Cameroun. Si l’organisation de cette compétition dans notre pays est le fruit de l’engagement personnel du Chef de L’Etat, il faut dire aujourd’hui que l’évènement est la propriété de tous les compatriotes. Son succès dépend de chacun de nous et de tous.

Aussi faut-il cesser, toute activité ou action visant à ternir l’image du Cameroun ; arrêter toute velléité de désinformation ; éviter des postures populistes et irresponsables qui ne servent que les intérêts égoïstes de certains.

Par ailleurs, j’exhorte les différentes instances nationales chargées de l’organisation, à faire également preuve de patriotisme, de retenue et de professionnalisme. Je leur recommande tout particulièrement, une saine gestion de la compétition à tous les niveaux et dans tous les domaines. Nous voulons d’une CAN TOTAL ENERGIES 2021 sucrée et non amère. A tous les acteurs, en particulier ceux qui viendront d’ailleurs, je leur dis déjà : Welcome to Cameroon.

-Excellences,

-Mesdames et Messieurs,

Conformément à la pratique et aux dispositions de notre Constitution, l’ordre du jour de la troisième session ordinaire annuelle de l’Assemblée Nationale comporte en priorité, l’examen et le vote du budget de l’Etat pour le nouvel exercice.

Faut-il le rappeler, dans la circulaire rendue publique le 30 Août 2021, le Président de la République, Son Excellence Monsieur PAUL BIYA, a fixé les orientations générales et les priorités du Budget 2022.

Au nombre des priorités, je voudrais citer entre autres : l’éradication de la pandémie au corona virus et la relance économique post Covid-19.

En somme, au cours de l’année 2022, comme affirmé dans la circulaire du Chef de l’Etat et je cite : « il s’agit de consolider la dynamique de croissance économique en jugulant les effets néfastes de la pandémie au Covid-19 ». Fin de citation.

Autres priorités indiquées dans la même circulaire du Chef de l’Etat :

– la mise en service des grands projets d’infrastructures ;

– la mise en œuvre du plan de soutien à la production des biens de consommation ;

– L’amélioration du climat des affaires ;

– La résorption de la crise sécuritaire ;

– L’optimisation des recettes internes non pétrolières ;

– La transparence dans la gestion publique ;

– La consolidation des acquis et le renforcement du processus de décentralisation.

Rendu à sa troisième édition, le Débat d’Orientation Budgétaire a réuni le 4 juillet 2021 les Députés à l’Assemblée Nationale et le Gouvernement. A cette occasion, les échanges ont abouti à des recommandations précises et pertinentes de vos élus. Je voudrais croire que lesdites recommandations ont été prises en compte dans l’élaboration du projet de Loi de Finances 2022.

En tout état de cause, investie du pouvoir de contrôle de l’action gouvernementale, l’Assemblée Nationale veillera à la concrétisation des orientations et des priorités telles qu’indiquées dans la circulaire présidentielle. Elle s’assurera également, de l’effectivité des recommandations issues du Débat d’Orientation Budgétaire. Toutes choses qui sont le gage de l’atteinte des objectifs d’émergence, d’une réelle soutenabilité des finances publiques, enfin, le gage d’une bonne mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Développent, 2020-2030.

– Mesdames et Messieurs,

S’il est une attente particulière qui me vient à l’esprit à l’instant, c’est bel et bien la mise en œuvre des résolutions du Grand Dialogue National tenu à Yaoundé du 30 septembre au 4 Octobre 2019.

A cet effet, je voudrais saluer la récente descente sur le terrain du Premier Ministre Chef du Gouvernement dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Au-delà du contact avec les populations, cette descente était également porteuse de la constante offre de paix du Président de la République, Son Excellence Monsieur PAUL BIYA. Elle marquait, une fois de plus, la profonde détermination du Chef de l’Etat, véritable mendiant de la paix, à parvenir effectivement à la stabilisation de la situation dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Comme à l’accoutumée, la Représentation Nationale souscrit entièrement à cette initiative et soutient sans réserve, les efforts du Président de la République, pour un retour effectif de la paix dans les deux Régions.

C’est le lieu pour moi, dans ma posture de chef traditionnel, de lancer un appel à mes pairs du Nord-Ouest et du Sud-Ouest qui ont quitté leur territoire de commandement, afin qu’ils regagnent la terre de leurs ancêtres.

Je ne saurais m’ériger en donneur de leçons. Je voudrais tout humblement rappeler à mes collègues chefs traditionnels du Nord-ouest et du Sud-ouest qu’il est de leur devoir, en synergie avec les pouvoirs publics, de s’impliquer dans le processus de normalisation en cours et de contribuer au rétablissement de l’autorité de l’Etat dans leur localité respective.

Je demeure convaincu que, la paix que nous recherchons tous, une paix totale et durable, elle sera effective sur l’ensemble du territoire national pour le grand bonheur des camerounais.

Nous signalons au passage la brillante élection de nos collègues, l’honorable POKOSSY Elise et l’honorable NJIGUM MUSA, respectivement aux postes de Vice-présidente et Membre du Comité Exécutif de African Parliamentary Network for Development Evaluation (APNODE).

C’est sur cette note d’espoir que je déclare ouverts les travaux de la troisième session ordinaire de notre Chambre pour l’année législative 2021.

-Long live the National Assembly;

-Long live Cameroon;

-Long live Mister PAUL BIYA, President of the Republic, Head of State.

Je vous remercie.

Rejoignez notre newsletter!