Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 04Article 621790

Politique of Monday, 4 October 2021

Source: www.camerounweb.com

NOSO : 400 000 FCFA pour calmer des ex-combattants suite à l’assassinat de deux des leurs

Vue d'un centre DDR Vue d'un centre DDR


• La gratification a été donnée par le gouverneur du Nord-Ouest Adolphe Lele Lafrique

• Les ex-combattants sont en colère après l’assassinat de deux de leurs camarades

• À part les 400.000 F CFA, ils ont eu également quelques sacs de riz



Plusieurs ex-combattants séparatistes ayant déposé les armes dans le NOSO sont vraiment en colère. Pour cause, deux des leurs ont été assassinés dans des circonstances non encore élucidées. Pour les calmer, une délégation est allée dans leur camp avec une promesse de l’ouverture d’une enquête pour savoir ce qui s’est réellement passé. Mais pas eux. Ils ont été gratifiés d’une enveloppe de … 400.000 F cfa.

Une délégation conduite par le gouverneur du Nord-Ouest Adolphe Lele Lafrique a présenté ses condoléances aux anciens combattants séparatistes du Centre de désarmement, de démobilisation et de réintégration de Bamenda suite à l’assassinat des nommées Tabeh Ekwebu et Wameley Sanda Justice. Ces derniers ont été abattus autour du centre de santé intégré de Ntambang.

Une délégation conduite par le gouverneur du Nord-Ouest Adolphe Lele Lafrique a présenté ses condoléances aux anciens combattants séparatistes du Centre de désarmement, de démobilisation et de réintégration de Bamenda suite à des mouvements d’humeurs consécutifs à l’assassinat des deux ex-combattants intervenus le 26 septembre 2021.

D’après les informations relayées par le confrère Mimimefoinfo, lors de la visite du centre le samedi 2 octobre 2021, l’autorité administrative a révélé qu’il avait ordonné l’ouverture d’une enquête pour déterminer la cause du meurtre de deux ex-combattants séparatistes.
S’adressant aux ex-combattants, le gouverneur Lele Afrique a déclaré qu’ils sont tous en deuil : « Nous sommes venus ici aujourd’hui pour vous dire que nous pleurons tous la mort de ces deux ex-combattants décédés dans des conditions qui font toujours l’objet d’une enquête », a déclaré le gouverneur de la région du Nord-Ouest.

Mais pour apaiser la colère des ex-combattants, les hôtes ne sont pas venues les mains vides. Une enveloppe de 400.000 F Cfa (environ 600 euros). Une somme assez dérisoire qui n’a pas manqué de provoquer des réactions hilarantes chez les internautes. Plus sérieusement, certains se demandent d’ailleurs si la vie d’un ex-combattant équivaut à 200.000 F CFA ?
Soulignons qu’ils n’ont pas seulement eu droit à l’enveloppe, si dérisoire soit-elle. Le gouverneur a apporté avec lui également quelques sacs de riz et des seaux

Rejoignez notre newsletter!