Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 15Article 628474

Actualités Criminelles of Monday, 15 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Mort d'une fillette à Bamenda: le policier brise le silence et parle de manipulation

Il précise que c'est la population que l'a aidé à prendre la fuite play videoIl précise que c'est la population que l'a aidé à prendre la fuite

• Le drame s'est produit le vendredi 12 novembre 2021

• Le gardien de la paix Fagha Alain a été mis aux arrêts

• Le gardien de la paix Fagha Alain précise que c'est la population que l'a aidé à prendre la fuite


Ce malheureux incident ayant causé la mort de la petite Tataw Brandy s’est déroulée en date du 12 novembre aux environs de 12h.

Selon des informations de sources concordantes, cette dernière a été touchée par une balle tirée par le gardien de la paix, Fagha Alain qui tentait d’immobiliser le véhicule en fuite. S'en est suivie une grande manifestation de la population pour demander que justice soit faite. Dans la foulée, le Directeur Général de la Sûreté Nationale (DGSN), Martin Mbarga Nguelle a annoncé l’arrestation du policier auteur du tir mortel sur la petite écolière de 8 ans Brandy Tataw et l’ouverture effective d’une enquête pour faire la lumière sur ce drame de Bamenda.
«Le policier auteur de cet acte a été mis aux arrêts dans le cadre de l’enquête immédiatement ouverte par la division régionale de la police judiciaire», peut-on lire dans le communiqué du DGSN.

Quelques jours après cet incident, le gardien de la paix, Fagha Alain brise le silence et parle de manipulation. Dans un message audio diffusé sur les réseaux sociaux, il revient sur les circonstances ayant entrainé la mort de la victime et précise que c'est la population que l'a aidé à prendre la fuite.

La rédaction de CamerounWeb vous propose ci-dessous le message audio du gardien de la paix, Fagha Alain



Rejoignez notre newsletter!