Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 27Article 625246

Infos Santé of Wednesday, 27 October 2021

Source: Medisafe

Morsure de serpent : ces gestes qui sauvent

Après une morsure de serpent, l’on peut être tenté de céder à la panique Après une morsure de serpent, l’on peut être tenté de céder à la panique

L’une des astuces consiste à nettoyer la plaie à l’aide de l’eau et du savon doux, en attendant une assistance médicale.

Après une morsure de serpent, l’on peut être tenté de céder à la panique ou alors de faire un geste inapproprié. D’où l’importance de cultiver ces premiers réflexes qui peuvent vous sauver la vie.

Symptômes
Certains signes devraient vous alerter sur une possible morsure de serpent. Ces symptômes sont variés et dépendent du type de serpent et du type de morsure. Ainsi, ils peuvent se manifester sous la forme de douleur, d’ecchymose, d’œdème, de vertige, de fièvre, de baisse de rythme cardiaque, de nausées, de réactions allergiques ou de convulsions.

Des altérations de la vision sont également possibles dans certains cas. Le premier réflexe conseillé est de se rendre dans un établissement hospitalier. Choses pas toujours facile lorsque les conditions ne le permettent pas. Dans ce cas vous-même ou votre accompagnateur devez effectuer les premiers soins.

Les premiers soins
Si vous êtes victime ou témoin d’une morsure de serpent, vous devez garder le calme ou essayer de rassurer la victime, puis nettoyer la plaie. Pour cela, vous pouvez vous servir d’eau et de savon doux. Si vous avez un Aspi-venin à portée de main, servez-vous-en pour aspirer le venin.

Par la suite, vous devez immobiliser le membre touché jusqu’à ce que vous soyiez en contact avec des spécialistes. Vous pouvez vous servir par exemple d’une écharpe triangulaire pour les membres supérieurs ou d’une attelle de fortune pour les membres inférieurs. Pensez également à appliquer de la glace, un pack de froid instantané ou une vessie de glace sur la plaie.

Les mesures de protection
Pour ne pas en arriver là, certaines dispositions doivent être prises lorsque vous vous retrouvez dans un milieu à risque. Il s’agit simplement de mettre des gants et des bottes, et de bien regarder où vous posez les mains et où vous vous asseyez.

Pour pouvoir joindre des personnels de santé, il est plus prudent de prendre son téléphone portable lors des excursions, du sérum anti-venin ainsi qu’un aspi-venin. De même qu’il serait mieux d’éviter de se retrouver seul dans un milieu à risque.

Les gestes à proscrire
Contrairement à des idées reçues, il est fortement déconseillé de sucer la blessure pour tenter d’aspirer le venin. De la même manière, il ne faut jamais inciser la plaie ni essayer de la faire saigner. Évitez également de poser un garrot sur le membre touché et de donner de l’aspirine à la victime.

En outre, vous ne devez utiliser le sérum anti-venin que si vous n’arrivez pas à joindre les spécialistes. Si vous êtes obligés de l’utiliser, faites-le avec prudence, parce que le sérum anti-venin est un allergisant qui peut être dangereux.

Rejoignez notre newsletter!