Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 21Article 633760

Actualités of Tuesday, 21 December 2021

Source: La République

Mensonges - Discredit - Désinformation: l'ambassadeur de France dans le viseur des cabinets noirs

Persona grata, une mesure applicable à Guilhou? Persona grata, une mesure applicable à Guilhou?

Une horde de délateurs surexcités tapis à la présidence de la République Fait feu de tout bois pour réclamer plus ou moins insidieusement le limogeage de l’ambassadeur de France au Cameroun, laissant croire que ce dernier serait en disgrâce.

Seulement après enquête, il appert qu’il ne s’agit que d’une vile manœuvre visant à humilier la France afin de fragiliser la relation avec Paul Biya. Christophe Guilhou est, à la vérité, victime d’une campagne de dénigrement pour avoir démantelé un réseau de proxénétisme et d’immigration clandestine vers la France. Des hauts commis d’État avalent pris l’habitude d’envoyer des prostituées au pays d’Emmanuel Macron, en leur faisant obtenir des visas motivés par le sceau de la présidence.

Alimentée entre-autres par des proxénètes et les coups bas de Philippe Larieu Diplomate français retraité qui écume les cabinets de Yaoundé, promettant le pouvoir au plus offrant, la cavalcade contré Christophe Guilhou est en réalité une attaque à Son Excellence Paul que beaucoup sont désormais pressés de voir s’effacer par n’importe quel moyen..

C’est une information de la plus haute fantaisie. Christophe Guilhou, persona grata au Cameroun. Pour certains esprits retors, le vent a tourné contre l’ambassadeur de France au Cameroun. Aucune explication convaincante. Tout juste, on apprend que le chef de l’État camerounais, Paul Biya, est impatient du départ de Christophe Guilhou qui « atteindra dans huit mois la limite du séjour des diplomates français qui est de trois ». Pour ces langues vipérines, le diplomate veut rester et aurait, d’après elles, de mandé une prolongation au Quai d’Orsay. Ce qui ne serait pas du goût lion d’Etoudi qui « ne le supporte pas ».

Pour des raisons pas bien éclaircies, ces personnes mal intentionnées parlent dé mépris affiché par Paul Biya à l’égard de Christophe Guilhou se traduisant principalement par l’absence de consultations régulières entre les deux. Évitant sciemment dans le même temps, de reconnaître, qu’en moins de 3 ans, le successeur de Gilles Thibault bat le record d’audiences accordées à un ambassadeur en fonction au Cameroun.

La prétendue découverte des liens de proximité que Christophe Guilhou entre tiendrait avec le ministre d’Etat, secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh serait aussi un prétexte idoine pour que les uns et les autres fassent des coups bas et règlent leur compte à quelqu’un qui n’est pas de leur sillage affinitaire. Personne pour rappeler que ce dîner au Famous avec Ferdinand Ngoh Ngoh n’a rien de surprenant dans la mesure où le Ministre d’Etat Sg/Pr est le détenteur permanent de la délégation de signature de Paul Biya et peu inviter Monsieur l’Ambassadeur. En fin diplomate il s’y rend. Normal.

Un diplomate accessible

Tout compte fait, de nombreux observateurs avertis qui ont eu vent de ces allégations contre le diplomate, les qualifient de myopes, et bancales et n’ont aucune raison d’être. Ce d’autant plus M. Guilhou se bat chaque jour que Dieu fait pour valoriser le Cameroun en France et vis versa. Pour eux, ces agitations ont pour dessein de ternir l’image de l’Ambassadeur auprès du Chef de l’État.

Pour expliquer les raisons de leur soutien à l’Ambassadeur, ils sont nombreux de la diaspora camerounaise en France qui évoquent des faits qui font du diplomate français, Christophe Guilhou, un homme de vision qui regorge de beaucoup de qualités. L’accessibilité, l’ouverture d’esprit, la cohésion et l’unité sont autant de valeurs que véhicule le diplomate. C’est tout simplement l’homme de l’année à voir toutes les sollicitations pour le nominer et lui demander de préfacer des ouvrages importants.

Plus loin dans leur développement, beaucoup évoquent avec insistance les nombreuses facilités qu’accorde l’homme. Le nombre de visas étudiants sous Guilhou a augmenté au détriment des visas des touristes qui alimentaient un réseau de prostitution. Son refus de délivrer le visa au président du Mrc, Maurice Kamto, est une fausse polémique, le leader politique ayant une raison fausse.

En effet, sa demande de visa était motivée par un événement qui avait déjà eu lieu. Lorsque pour assister au concert de Valsero, Maurice Kamto a présenté un dossier correct, le visa lui a été accordé. Quant aux visas non accordés à certains ministres, ceux-ci étaient en conformité aux restrictions Co-vid-19 imposées par l’Élysée au plus fort de la pandémie.

« Ayant refusé tout deal avec des hauts cadres de la présidence bien connus, Guilhou le breton réputé fort de caractère est victime de son intégrité moral. Plusieurs fois piégés côtés par des filles de joie parfois françaises comme la fausse représentante du journal français le point ayant pignon sur rue qui l’a importuné en marge du 12eme forum sur la mode au Hilton, même par des homosexuels, l’Ambassadeur n’a jamais cédé (…) », avoue Marc Mougnol, cadre dans une multinationale. Pour notre interlocuteur, le comportement de l’Ambassadeur depuis sa prise de fonctions a été au-dessus des critiques.

L’action du diplomate a participé, à plusieurs degrés, à l’amélioration des relations entre le Cameroun et la France. Non seulement il œuvre dans le social avec les randonnées cyclistes caritatives et l’association les Mariannes qui fait le tour du Cameroun, avec un médecin dévoué qui opère plusieurs malades, des milliers des cadeaux partagés aux enfants etc… Au grand dam des colporteurs des fausses informations.

Persona grata, une mesure applicable à Guilhou?

En latin, «persona non grata» signifie littéralement «personne qui n’est pas la bienvenue». Autrement dit, elle désigne un individu dont une communauté ne veut pas. Souvent utilisée dans le langage courant et par les journalistes, cette locution est-une formule officielle codifiée par la diplomatie.

Dans ce registre, la procédure de déclaration «persona non grata» est une mesure exceptionnelle, et utilisée de moins en moins souvent, il faut croire que dans la pratique, menacer d’y avoir recours est souvent une manière suffisante d’obtenir que le pays d’envoi rappelle son compatriote. Mais il arrive encore que la menace soit mise à exécution. Parmi les motifs invoqués on retrouve: un comportement inadéquat, dangereux envers la sécurité nationale, ou encore un crime particulièrement grave commis dans le pays d’origine de l’individu considéré «indésirable».

Un individu peut également être déclaré «persona non grata» avant son arrivée sur le territoire d’accueil, lorsque son accréditation est considérée comme inacceptable. Christophe Guilhou serre-t’il subitement sous la menace de cette mesure ? Pour celui qui a fait un travail énorme au service de la relation bilatérale France Cameroun, en deux ans seulement, impossibles donc de faire consommer aux Camerounais ce genre de farce.

Il convient de noter que la jalousie maladive d’un diplomate français retraité connu dans les milieux maffieux aussi bien en Afghanistan qu’au Gabon justifie en partie cette cabale de bas étage. Oui ce diplomate qui n’a jamais pu être Ambassadeur dîne avec le fameux Bertolt et commande ces articles honteux.

L’ennemi n’est pas toujours celui qui te fait face, l’épée à la main. Le vrai ennemi c’est celui qui est à côté de toi, et qui te poignarde dans le dos. C’est un traitre qui prétend être notre frère, répandant des mensonges et des ragots blessants à notre encontre. Mais la providence nous met dans ces difficultés pour que nous puissions voir enfin le vrai visage de ceux qui font la diplomatie parallèle sans succès.

Monsieur le digne représentant de la France, ne laissez pas les talents que Dieu vous a donné, qui sont une grande richesse se fondre dans l’inaction à cause des mauvaises personnes. Efforcez-vous à ce que ces commérages ne prennent guère le dessus sur votre réussite finale. Le Président Biya vous aime et les Camerounais vous adorent dans sa majorité. Partir avec 80 participants au sommet France-Afrique vous avez gagné le Paris.

Les Camerounais vous pleureront au terme de votre mission dans quelques mois brave diplomate. Wait and see.

Honte à Boris Bertolt et sa bande des menteurs et sincères félicitations à Monsieur l’Ambassadeur qui abat un travail extraordinaire au Cameroun.

Rejoignez notre newsletter!