Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 24Article 629884

Actualités of Wednesday, 24 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Menaces et humiliations de la CAF : Cabral Libii achève Mouelle Narcise Kombi

Cabral Libii achève Mouelle Narcise Kombi Cabral Libii achève Mouelle Narcise Kombi

• Cabral Libii prend se revanche sur le ministre des Sports

• Mouelle Kombi avait accusé Libii de divulguer des fausses
nouvelles

• La CAF donne raison à Cabral Libii et le président du PCRN jubile

Le président du PCRN Cabral Libii commente la sortie de la CAF qui rappelle les autorités camerounaises à l’ordre à quelques semaines de démarrage de la Coupe d’Afrique des Nation (CAN Total 2021). Le député qui a régulièrement dénoncé la lenteur des travaux au stade Olembé semble avoir raison. Sur son compte Twitter, il estime que les autorités camerounaises ont une fois de plus couvert le Cameroun de honte.

« Le corpus et le ton du courrier du SG de la CAF daté du 17 novembre 2021 et adressé au comité local d'organisation de la CAN et au MINSEP, confirment tout simplement les inquiétudes et les angoisses du peuple camerounais, tout en le couvrant de honte. Verdict dans 6 jours », a déclaré Cabral Libii.

En effet comme CamerounWeb le rappelait dans ses précédentes publications, la CAF n’est pas du tout satisfaite de l’évolution des travaux au stade Olembe. Elle menace d’ailleurs de délocaliser le match d’ouverture.

« S’agissant du stade d’Olembe, sachez que si tout n’est pas réglé d’ici au 30 Novembre 2021, le match d’ouverture aura lieu ailleurs. Des dispositions sont d’ores et déjà été prises dans ce sens, mais ce serait malheureux pour le Comité d’Organisation, pour la CAF et pour le Cameroun. », fait savoir le Secrétaire Général de la CAF.


Cabral Libii démolit Mouelle Narcise Kombi


Les Camerounais se rappellent encore du Direct Facebook réalisé par Cabral Libii le lendemain de sa visite au stade Olembe. Le député a dénoncé l’arrêt des travaux et félicité les sous-traitants locaux qui s’évertuaient pour sauver les meubles. Cette sortie avait déplu aux barons du régime.

« Olembe n'est pas une affabulation sur les réseaux sociaux. Olembe n'est pas une virtualité. Olembe c'est ce qui est concret. Au moment où des experts avertis sont émerveillés, il est tout à fait paradoxal et pour le moins curieux qu’une frange de l'opposition camerounaise antipatriote et malveillante, soit la première à dénigrer des infrastructures dans lesquelles le gouvernement camerounais a investi autant de ressources financières et humaines », avait réagi le ministre des sports Mouelle Narcise Kombi.

Le président du PCRN caressait depuis un moment, l’occasion de répondre au ministre. Invité par Jean Jacque Ze dans l’émission « The Guest », Cabral Libii humilie complètement le président du Conan.

« C'est un ministre en détresse. Je l'ai suivi et je ne sais pas de quoi il parle(...) Lorsqu'on dit aux gens que les écailles de pangolins sont et que vous voyez qu'il n’y en a pas pour 40 %, le dire ce n'est pas dénigrer. Lorsqu'on dit que vous avez fait un match contre le Malawi et vous avez été obligés de démonter des goals ailleurs, ce n'est pas un dénigrement, lorsque vous rentrez dans un stade et vous voyez qu'il y a des choses qui ont été posées nuitamment pour la caméra, ça se voit, lorsque vous entrez dans une infirmerie et il n y a pas de lit, il n y a rien, ça se voit », a-t-il déclaré.

Cabral semble mettre ses menaces à exécution. En effet en 2015 alors qu’il était en froid avec Me Alice Nkom, le député avait déclaré qu’il serait sans pitié avec les personnes qui tenteraient encore de l’attaquer.

« On peut être une respectable personnalité, mais quel que soit l’âge on peut aussi manquer d’humilité et de lucidité. C’est humain. Mais dans mon cas, quiconque se lève pour me détruire me trouve. Comme disent les jeunes aujourd’hui, avec moi il ne faut pas mal venir. Vous venez avec la malbouche je vous réponds avec la malbouche. Vous venez avec le mépris, je vous oppose le mépris surtout lorsque c’est dans le but de me détruire », a-t-il lancé.

Rejoignez notre newsletter!