Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 12 09Article 632311

Actualités of Thursday, 9 December 2021

Source: www.camerounweb.com

Lycée Leclerc : les jeunes enseignants amoureux des élèves à la barre

Les jeunes enseignants amoureux des élèves à la barre Les jeunes enseignants amoureux des élèves à la barre

• Il est reproché aux enseignants, des relations coupables avec les élèves

• Les jeunes enseignants sont particulièrement visés

• Un élève enceinte son enseignante

« Il m'a été donné de constater pour le déplorer que certains enseignants véreux entretiennent des relations coupables avec les jeunes élèves filles », c’est avec cette phrase que Owona Mireille Marie-Laure, interpelle ses collègues du lycée Leclerc. La responsable de l’établissement reproche aux jeunes enseignants d’avoir des relations amoureuses avec leurs élèves. Elle les invite à se ressaisir immédiatement.

« A l'heure de la moralisation des comportements et dans le souci de sauvegarder l'image de marque de l'éducateur dans la nation en général et en particulier dans notre établissement, je tiens à rappeler à nos jeunes collègues que de telles pratiques contraires à l'éthique et à la déontologie constituent des fautes lourdes et sont sanctionnées avec une extrême sévérité par les juridictions », indique le proviseur dans une note.

« Par ailleurs, toute personne allant à l'encontre des termes de la présente note qui valent ultime mise en garde sera présentée devant le conseil de discipline intérieur et le rapport sera acheminé auprès de la hiérarchie pour toute fin utile », rajoute la responsable de l’école.


Un élève enceinte une enseignante




C’est l’information qui défraie la chronique au sein de l’opinion et sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’une affaire de mœurs qui secoue actuellement un grand Lycée de Yaoundé, la Capitale camerounaise.

Nous sommes au Lycée Biyem-Assi de Yaoundé. Tout est parti d’une bien curieuse note de rappel du chef d’établissement à l’endroit du personnel. Dans une lettre en date du 12 novembre 2021, Mme le Proviseur du Lycée mentionné plus haut, demande à ses enseignants et enseignantes surtout, se soigner leur accoutrement sur les lieux de travail. Autrement dit, il est rappelé aux éducateurs de ne plus porter des habits extravaguant ou sexy.

« Mon attention a été attiré et ce de façon récurrente, sur un laisser-aller flagrant dans les comportements vestimentaires du personne plus particulièrement le personnel féminin. Vous êtes sans ignorer que l’enseignant doit être un modèle pour la société en générale et pour l’élève en particulier. Afin de promouvoir un climat de salubrité morale et physique propice à l’éthique de l’éducateur et de l’éducation, j’ai l’honneur de rappeler à tous les personnels du Lycée de Biyem-Assi que le respect du code de bonne tenue est une obligation morale et professionnelle car, il y va non seulement de notre mission d’encadreur mais aussi d’éducateur. Je compte sur votre collaboration », lit-on dans la note de Mme le Proviseur du Lycée Biyem-Assi.

Mais, de toute vraisemblance, cette sortie n’est pas fortuite. Elle serait la conséquence d’une histoire assez rocambolesque du a eu lieu dans ledit établissement scolaire. En effet, il nous revient qu’un Lycéen, en classe de Première, aurait eu une aventure « ambiguë » avec son enseignante d’Espagnol. Dans cette aventure serait sortie une grossesse inattendue. Dépassé par les évènements, Mme le proviseur n’a eu d’autres choix que de sortir cette note pour un rappel à l’ordre.

Rejoignez notre newsletter!