Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 01Article 626098

Actualités Régionales of Monday, 1 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Logone-et-Chari: colère du Sous-préfet sortant de Waza après avoir subi les diatribes du Préfet

'On ne peut pas permettre que des camions passent là tous les jours' play video'On ne peut pas permettre que des camions passent là tous les jours'

• La scène s'est produite lors de la cérémonie de passation de commandement

• Le Préfet a critiqué vertement et publiquement le désormais ancien chef de terre de Waza

• Le Maire de Waza a pris le contre-pied du Préfet


C’est une guerre ouverte que se mènent les autorités administratives de cette localité située dans la région de l'Extrême-Nord, dont le chef-lieu est Kousséri.

En effet, le 28 octobre 2021 dernier, lors de la cérémonie de passation de commandement entre Ngahet Adamu le sous-préfet entrant de l’arrondissement de Waza et William Bigna Mpouam le sous-préfet sortant, le Préfet du département du Logone et Chari, Jean Lazare Ndongo Ndongo, a saisi l’occasion pour critiquer vertement et publiquement le désormais ancien chef de terre de Waza.

Joint au téléphone par nos confrères de Radio Equinoxe, le Sous-Préfet sortant s’est dit grandement surpris et étonné par la nature des propos de celui qui a été son supérieur hiérarchique pendant environ un an quatre mois.

Il faut souligner que, dans cette localité en proie aux attaques de la secte islamiste Boko Haram, William Bigna Mpouam suppose que sa détermination à contrôler des camions suspects et à mettre un terme aux trafics en tout genre serait la pomme de discorde avec le Préfet Jean Lazare Ndongo Ndongo.
« On ne peut pas permettre que des camions passent là tous les jours. Il y a quoi dedans ? Est-ce que les gens vérifient ? Si moi, en tant que sous-préfet, je veux vérifier ce qui est à l’intérieur, je croise des obstacles qui viennent de mes supérieurs hiérarchiques", a-t-il déclaré.

Dans son intervention, le Sous-Préfet sortant estime avoir bien rempli sa mission et laisse son supérieur hiérarchique face à sa conscience.

Contre toute attente, le Maire de Waza, qui prend le contre-pied du Préfet, salue les prouesses du sous-préfet dont, selon lui, ont permis de diminuer les attaques de Boko Haram.

La rédaction de CamerounWeb vous propose successivement ci-dessous les réactions du Préfet, du Sous-préfet et du Maire de Waza

Rejoignez notre newsletter!