Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 05 24Article 412844

Sports News of Wednesday, 24 May 2017

Source: 45fois2.com

Lion blessé: les raisons d’une descente aux enfers


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Il faut remonter le temps pour dénicher une équipe de Ligue 1 qui n’avait engrangé la moindre victoire après 14 journées de championnat. Seule AS Lausanne de Yaoundé à l’époque (près de 10 ans avant) avait battu pareil record. Lion blessé de Foutouni est en passe de le faire, car depuis le coup d’envoi de la saison en février dernier, l’équipe de l’ouest court toujours après sa première victoire.

La formation de Foutouni aligne 6 matchs nuls, 7 défaites, et 0 victoire pour 6 points, et occupe la dernière place au classement.

Une équipe et des joueurs abattus, un staff technique et administratif dépassés par les évènements. Personne ne comprend ce qui arrive à cette équipe qui pourtant avait impressionné lors de sa première année en ligue 1, il y a trois ans. Depuis l’entame de cette nouvelle saison, Lion Blessé de Foutouni n’a encore enregistré la moindre victoire.

Les raisons de la mauvaise série

Au chapitre de ces mauvaises performances, il faut noter la non implication dans la gestion du club en tout début de saison du président Gabriel Mbomgning alias « Soppo ». L’équipe est alors managée par le chef des Foutouni qui est un novice dans la sphère sportive. Après 14 journées, les poulains de l’actuel coach Constantin Bep, appelé à la rescousse, continuent de distribuer les points.

L’avalanche de défaites a entrainé le limogeage du coach Charles Kamdem. L’ancien entraineur de Feutcheu FC a payé ainsi les frais des insuffisances techniques mais aussi sa communication jugée « trop crue » par les dirigeants du club. Après une défaite à Bafang, l’ex sélectionneur de l’équipe nationale féminine n’était pas passé par quatre chemins pour dire aux journalistes que c’est lui qui « dépannait » les joueurs aux entrainements et même avant les matchs.

Cette déclaration renseigne à suffire sur la mauvaise gestion des effectifs sur le plan administratif, mais surtout met en exergue les insuffisances managériales du chef Foutouni. A Cela il faut ajouter, l’absence des salaires, des primes qui sont des éléments qui justifient ces mièvres prestations jusqu’à ce jour. Surnommée équipe distributrice des points, Lion Blessé vit une crise des résultats sans précédente, depuis le mois de février.

Le retour du président Soppo dans le staff, une bouffée d’oxygène ?

Le nouvel entraineur de l’équipe est formel, interrogé au sujet du retour du Président Soppo, Constantin Bep se veut rassurant « actuellement nous sommes l’une des équipes les mieux lotis depuis le retour du président Mbomgning Gabriel ».

Le technicien, par la suite, nous fait savoir que tout est entrain d’être réglé progressivement : salaires, primes et autres afin d’assainir l’environnement de cette formation. Nous apprenons ; par ailleurs, qu’une réunion de crise convoquée par le président a permis aussi d’élaguer certains problèmes qui minaient le club notamment les intrigues, les querelles entre supporters et certains membres du staff technique et administratif, mais surtout avec le président Soppo. Visiblement la nouvelle philosophie mise en place par le staff technique et administratif commence à porter ces fruits.

Le jeu sur le terrain s’améliore, et les joueurs retrouvent progressivement le sourire sur le plan financier. Le club a repris avec les recrutements pour se renforcer. Le jeune attaquant promoteur de 17 ans Wilfried Mbougain a rejoint LBF en provenance de Sims FC.

A cette allure, nulle doute que Lion Blessé pourait renaitre de ses cendres pour se rêver au maintien.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter