Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 10 29Article 424735

General News of Sunday, 29 October 2017

Source: ebugnti.wordpress.com

Libre circulation: très réticent, voici la grande peur du Cameroun

Contrairement à ce que l’on pu entendre, le Cameroun n’a toujours pas entériné le principe de la libre circulation en zone CEMAC.

Yaoundé est ainsi la dernière capitale à ne pas appliquer l’Acte Additionnel N° 01/13-CEMAC-070-U-CCE-SE, portant suppression des visas pour tous les ressortissants de la CEMAC circulant dans l’espace communautaire.

De sources internes au Ministère des Relations Extérieures, une circulaire est en préparation. Mais d’ores et déjà, l’on applique le principe de réciprocité.

En clair, dès lors que le Cameroun était signataire (en 2013) de l’accord de Libreville sur la libre circulation, sa mise en application, par un tiers État de la Région, le rend ipso facto applicable pour ses citoyens vis-à-vis du Cameroun.

La libre circulation en zone CEMAC est donc tacitement actée au Cameroun, par le seul fait d’avoir été mise application dans les cinq autres pays.

Mais le fait d’être le dernier pays et seul à ne l’avoir pas officiellement entérinée laisse du Cameroun l’image de canard boiteux, dans une Région où il passe généralement pour être la locomotive.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter