Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 14Article 636352

Actualités of Friday, 14 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Les vraies raisons de l’incarcération d’Atangana Bikoe

Derrière les barreaux Derrière les barreaux

ll était l’administrateur du fonds routiers

Il est accusé de malversations financières

Plusieurs routes sur son dossier

Jean Claude Atanga Bikoe, administrateur du Fonds routier depuis 2012, compte ses premières semaines à la prison centrale de Kondengui. Le natif de la Mefou et Akono, plus précisément dans la petite bourgade appelée Doum, non loin du village Olama a été placé en détention provisoire depuis le 5 janvier dernier à la prison de Kondengui. Selon plusieurs sources proches du dossier, son interpellation fait suite à plusieurs rapports accablants.

Le fils d’Akono est notamment accusé de malversations financières, de complicité de détournements de biens publics, de faux et usage de faux en écriture publique, dans le cadre de la gestion financière du Fonds routier. Plus précisément, Jean Claude Atanga Bikoe aurait été arrêté pour avoir détourné l’argent destiné à plusieurs routes. L’on cite la route Ngoumou Otele, qui selon plusieurs informations devraient être goudronnée depuis 2014 et qui jusqu’ici n’a jamais été rasée. Ce détournement aurait été effectué en complicité avec Adele Mballa Atangana, la journaliste vedette de la Crtv qui est encore en liberté et qui selon plusieurs sources sera dans l’escarcelle de la justice dans les prochains jours.
A cette route, des sources proches du dossier ajoutent les fonds destinés au premier échangeur de l’autoroute Yaoundé Nsimalen qui aurait aussi été détourné par l’administrateur du fonds routier. « C’est d’ailleurs ce dossier qui l’a précipité à Kondengui », indique une source. Cette source évoque un montant de 7 milliards de fcfa qui aurait été débloqué pour l’œuvre, mais qui aurait servi à autre chose que la construction d’un échangeur moderne.

Son interpellation intervient au lendemain du discours présidentiel de fin d’année. Paul Biya a notamment annoncé la reprise de la lutte contre les prévaricateurs des deniers publics. Dédié au financement de l’entretien des routes, le Fonds routier intervient dans le financement et le paiement direct aux entreprises privées des prestations réalisées dans le cadre des marchés passés après appel à concurrence.

Les textes qui créent cet établissement public administratif (EPA) en 1996 stipulent que son administrateur général assure sa gestion quotidienne par la collecte et le reversement des ressources financières dans le compte du Fonds, banque ou au trésor public. Rappelons que Jean Claude Atanga Bikoe a été installé à la tête du Fonds routier en 2012.

Jean Claude Atanga Bikoe se trouve donc désormais à Kodengui aux côtés de ses freres comme Jean William Sollo, Dieudonné Oyono, Basile Atangana Kouna, Jean Marie Atangana Mebara ou encore Nguini Effa.

Rejoignez notre newsletter!