Vous-êtes ici: AccueilInfos2016 07 04Article 379354

General News of Monday, 4 July 2016

Source: 237online.com

Les nouveaux patrons de la CRTV en poste


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Charles Ndongo, le directeur général et le directeur général adjoint, Emmanuel Wongibe, installés vendredi dernier par le Mincom, Issa Tchiroma Bakary.

Tout l’Office national de radiotélévision du Cameroun mobilisé pour accueillir son nouveau directeur général. 237online.com Vendredi, le studio 1 du centre de production de la CRTV à Mballa II s’est avéré étroit pour contenir le personnel, les amis et camarades du nouveau directeur général, Charles Ndongo et ceux du directeur général adjoint, Emmanuel Wongibe. Assis ou debout, tous ont à travers des cris, ovations et youyous déroulé le tapis rouge au nouveau directeur général.

Le gouvernement n’a pas été en reste. Aux cotés du ministre de la Communication (Mincom), maître des cérémonies, il y avait les ministres de l’Enseignement supérieur, de l’Eau et de l’Energie, des Sports et de l’Education physique, des Petites et Moyennes Entreprises et le directeur adjoint du Cabinet civil de la présidence de la République. Le directeur général adjoint de la Sopecam, Shey Peter Mabu était également de la partie, entre autres personnalités.

Au cours de cette cérémonie agrémentée par l’orchestre maison, le ministre, Issa Tchiroma Bakary a indiqué la feuille de route : « Le gouvernement attend de vous un engagement et une efficacité productive, dans l’exécution des prestations qui vous incombent au premier chef ». Le top management hérite aussi du défi de réhabilitation de la CRTV, de la mise en service des cinq chaînes thématiques et au plan éditorial, le président du conseil d’administration a tout aussi été clair.

« La CRTV est, et demeure un organe de service public et avant tout, elle doit servir l’intérêt de son unique propriétaire ». Amadou Vamoulké a été remercié pour le travail abattu pendant 11 ans. Tout comme le Dga sortant, le Pr. Francis Wété, pour les 15 ans passés à ce poste.

A peine l’installation achevée, le nouveau Dg était devant son personnel. Dans un discours inaugural entrecoupé d’ovations, le promu a une fois de plus remercié le chef de l’Etat : «Le président de la République ne m’a pas seulement sauvé de la retraite mais il m’a littéralement sauvé la vie. Le seul et vrai merci qu’attend de moi le chef de l’Etat, c’est le bon travail, rien que le bon travail ».

Et pour y arriver, le directeur général appelle chaque employé à mouiller le maillot, à être acteur du changement. « Je n’ai ni prévention, ni préjugés envers personne. Je n’ai pas été nommé pour être le directeur général d’un clan, d’une génération, d’une région encore moins des amis. Je suis le directeur général de tout le personnel», a-t-il insisté, d’un ton ferme.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter