Vous-êtes ici: AccueilActualités2022 01 03Article 634879

Actualités of Monday, 3 January 2022

Source: www.camerounweb.com

Les militants du MRC méritaient l’emprisonnement à vie – Andre Luther Meka

Les militants du MRC méritaient l’emprisonnement à vie Les militants du MRC méritaient l’emprisonnement à vie

• Plusieurs militants du MRC sont en détention

• Andre Luther Meka juge clémente la décision de leur condamnation

• Alain Fogue se montre serein


Le communiquant du RDPC Andre Luther Meka est sous le feu des critiques après ses propos tenus le 02 janvier 2022 dans l’émission « Droit de réponse ». Evoquant la condamnation à de lourdes peines de prison (3 à 7 ans) des militants du MRC par le tribunal militaire de Yaoundé, il estime que les sentences ont été clémentes. Ces personnes détenues depuis le 20 septembre 2020 dans le cadre de la marche pacifique initiée par le MRC méritent la prison à perpétuité d’après Meka.

« La condamnation des militants du Mrc est une mesure de clémence. Une magnanimité du gouvernement. Ils méritaient l’emprisonnement à vie. La république se gère avec les lois », a-t-il lancé.

Cette réaction du cadre du MRC a choqué l’analyste Aristide MONO Analyste politique qui lui a rappelé la triste fin des militants zelés du MRC.

« Monsieur MEKA, au-delà de la politique, il ya une vie. Je vous trouve très pédant au sujet de ces condamnations. Les MARAFAT ont dit et fait plus que vous, où sont-ils aujourd'hui ? Dans un périmètre de 3 mètres sur 4; AHIDJO était là il est parti. Ce qui sous-entend que BIYA partira aussi un jour. Ne voyez pas seulement vos ascensions universitaires et ce qui entre dans vos poches aujourd'hui après de pareilles déclarations de votre part. Sachez aussi que BIYA partira un jour, et pensez au sort qui pourrait vous être réservé, à votre progéniture, ou à vos proches, vous qui semblez vous réjouir aujourd'hui de ce qui arrivent à ces concitoyens avec ces condamnations très sévères, qui ont pour but de dire à tous ceux qui pourrait tenter de faire comme eux que : si vous tentez, voilà ce qui vous attend », a-t-il déclaré.
Alain Fogue serein.

. Depuis sa cellule, il commente sa décision de condamnation qui selon lui a produit l’effet inverse souhaité par ses détracteurs. Pour Alain Fogué, cette « vengeance judiciaire » le fortifie dans son engagement pour la libération du Cameroun.

« Le moral est au beau fixe. La vengeance judiciaire et politique prononcée hier et qui visait à nous briser moralement produit l’effet inverse sur nous. Nous restons dans le combat. La lutte de la libération du Cameroun continue », a-t-il confié aux confrères de Mimimefoinfo.com

Tout comme Alain Fogué, Bibou Nissack et une trentaine de militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), ont été condamnés à de lourdes peines de prison. Ils ont tous été arrêtés en marge de la manifestation pacifique organisée par Maurice Kamto en septembre 2020 pour exiger le départ de Paul Biya.

Rejoignez notre newsletter!