Vous-êtes ici: AccueilInfos2015 10 17Article 333220

General News of Saturday, 17 October 2015

Source: cameroon-info.net

'Les américains veulent sécuriser leur territoire à partir du Cameroun'


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’affirmation est de l’enseignant de géopolitique Alain Fogue Tedom. Pour lui le déploiement des soldats américains au Cameroun comme soutient dans la guerre contre Boko Haram vise plus les intérêts américains que Camerounais.

Selon le gouvernement camerounais, les troupes américaines ont commencées à rejoindre le pays le 13 octobre 2015. Elles auront pour base la ville de Garoua dans la région du Nord. L’envoie des troupes américaines au Cameroun rentre dans le cadre du soutien du pays de Barack Obama au Cameroun dans la guerre contre la secte Boko Haram.

En effet, «le 12 octobre 2015, environ 90 membres des Forces armées des États-Unis ont commencé à se déployer au Cameroun avec le consentement du gouvernement du Cameroun.

Ce déploiement est en avance sur le déploiement du personnel supplémentaire des Forces armées des États-Unis au Cameroun pour mener les renseignements, la surveillance, et les opérations aéroportées de reconnaissance dans la région», renseigne la lettre que Barack Obama a rédigée au Congrès américain pour informer de l’envoi des troupes américaines au Cameroun.

Pour Alain Fogue Tedom, la vocation de l’armée américaine n’est pas d’aller à la confrontation. «Elle vise à recueillir des informations stratégiques sur Boko Haram, sur les actions terroristes que Boko Haram mène dans la perspective d’aider le gouvernement camerounais d’une part. D’autre part, les américains voudraient sécuriser leur territoire à partir du territoire camerounais, en allant sur le terrain.

Ceci permettra aux soldats américains de mieux connaitre la secte Boko Haram, de donner aux services américains un certain nombre d’informations sur ce groupe terroriste. Leur armée pourra alors anticiper sur une éventuelle infiltration de ce mouvement sur le territoire américain», a déclaré l’enseignant dans une interview accordée au quotidien Le Jour, n°2040 en kiosque vendredi 16 octobre 2015.

Pour illustrer ses propos, Alain Fogue Tedom indique que : «Al Qaida a frappé au Etats-Unis le 11 septembre 2001, après une longue période de structuration en Afrique, notamment au Soudan, au Kenya et en Somalie où le mouvement a pris son camp d’entrainement.

Nous sommes là dans les années 1990. Ce n’est qu’en 2001 qu’Al Qaida va se projeter en grandeur nature aux Etats-Unis. Au regard de cette évolution de Al Qaida qui est passé par l’Afrique pour attaquer les Etats-Unis, on peut comprendre aujourd’hui l’intervention de l’armée américaine en Afrique».

D’ailleurs, dans sa lettre au Congrès américains, Barack Obama indique ce qui suit : «J’ai ordonné le déploiement de nos forces dans l'optique des intérêts de sécurité nationale et de politique étrangère des États-Unis, et conformément à mon autorité constitutionnelle de conduire des relations étrangères des États-Unis et en tant que commandant en chef et cadre supérieur».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter