Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 12 27Article 429452

General News of Wednesday, 27 December 2017

Source: cameroon-tribune.cm

Le savoir-faire agropastoral célébré à Bépanda


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Du 20 au 22 décembre, les populations ont pu se ravitailler au club de Camtel de Bépanda.

Le mini comice agropastoral du Littoral, qui s’est tenu du 20 au 22 décembre 2017 au club Camtel de Bépanda, a permis aux populations de se ravitailler pour les fêtes de fin d’année. Sur les étals, un peu de tout : plantain, manioc, macabo, igname, poisson fumé, viande séchée, poulet etc.

Mirabelle T., mère de famille, est une habituée de l’opération : « J’attends toujours ce comice pour me ravitailler en tubercules et autres parce que je trouve les prix abordables », indique-t-elle. Elle poursuit : « Bien plus, les produits sont frais, contrairement à ce que les commerçants du marché proposent ».

Le porte-tout qui l’accompagne est rempli. Avant l’arrivée des autorités pour l’ouverture officielle du mini comice agropastoral du Littoral, c’était déjà le branlebas. Commerçantes et ménagères faisaient leurs emplettes directement auprès des producteurs.

Les revendeuses ayant le projet d’aller proposer leurs achats dans différents marchés de Douala et les ménagères pour une consommation familiale. Pour le délégué régional du Minader pour le Littoral, Jean- Claude Konde, les principaux défis des mini comices sont de satisfaire une demande alimentaire en croissance continue à l’intérieur des frontières, sans oublier les besoins des pays voisins. C’est également un moment crucial pour lutter contre l’inflation et satisfaire un maximum de consommateurs.

Le représentant des organisations de producteurs du Littoral, Gilbert Konango, délégué régional de la Chambre d’Agriculture a, à l’occasion de cette 17e édition du mini comice agropastoral du Littoral, rappelé les difficultés auxquelles font face les producteurs aux autorités présentes, dont le Sg des services du gouverneur, Thierry Kin-Nou Nana, qui a présidé l’ouverture officielle du mini comice.

Au nombre des difficultés énumérées par M. Konango, l’absence d’outils appropriés à la transformation, au séchage, au traitement au conditionnement et au stockage. Il a aussi évoqué la concurrence déloyale avec les produits importés, aggravée par l’absence d’une stratégie de vulgarisation et de sensibilisation à la consommation locale.

Le représentant des producteurs a souhaité, pour terminer que la région du Littoral, accueille le prochain comice agropastoral du Cameroun.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter