Vous-êtes ici: AccueilInfos2016 09 22Article 388957

General News of Thursday, 22 September 2016

Source: Cameroon Info

Le préfet du Wouri réagi aux protestations benskineurs

Le Préfet du Département du Wouri n’a pas aimé le comportement des milliers de conducteurs de mototaxis qui ont manifesté et paralysé mercredi matin la ville de Douala.

Face à la montée d’adrénaline, Paul Naseri Bea a eu ces mots face à la presse: «Nous devons amener les gens à respecter les institutions, la réglementation en la matière. On ne peut pas avoir les motos qui ne roulent pas avec ne serait-ce qu’un dossier. Et ils portent les gens ! L’assurance ne peut pas vous payer en cas d’accident. Et ils font ça pour influencer tout le monde. Ce n’est pas normal. Nous les appelons à être en règle comme de bons citoyens».

Les conducteurs de mototaxis en avaient après les forces de police mardi. Ils ont pris d’assaut les grandes artères de la capitale économique. Des témoins de leurs emportements rapportent qu’ils ont même brutalisé et déshabillé un commissaire de police.

Ces milliers de «benskineurs» se sont révoltés parce que les policiers se sont mis à les contrôler dans l’intention de s’assurer qu’ils possédaient tous les documents exigibles que sont la plaque d’immatriculation, le dossier de la moto, le permis de conduire et la carte grise.

Les «benskineurs» réclamaient un préavis pour les papiers que l’on leur a exigé de présenter ce jour-là. Ils ont désormais un mois pour les fournir.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter