Vous-êtes ici: AccueilInfos2016 09 09Article 387558

Actualités Régionales of Friday, 9 September 2016

Source: Cameroon Info

Le lycée de Tourou rouvre ses portes après 2 ans de fermeture

Le lycée de Tourou est l’unique établissement d’enseignement secondaire situé dans cette localité frontalière avec le Nigéria. La ville se trouve à une trentaine de kilomètres de Mokolo, le chef-lieu du Département du Mayo-Tsanaga, dans la Région de l’Extrême-Nord. L’école est restée fermée depuis deux ans à cause des attaques à répétition du groupe terroriste Boko Haram. Elle a rouvert ses portes à l’occasion de la rentrée scolaire 2016.

Dans son numéro en kiosque le 8 septembre 2016, L’Œil du Sahel indique que «la réouverture du lycée de Tourou, deux ans après sa fermeture, a donné lieu à une grande cérémonie présidée par le Gouverneur de la Région de l’Extrême-Nord.

Dans cette localité frontalière au Nigéria, régulièrement attaquée par Boko Haram, Midjiyawa Bakari a, d’une part, lancé la rentrée scolaire 2016/2017 dans la Région de l’Extrême-Nord, et d’autre part, procédé à la réouverture du lycée de Tourou qui, selon lui, est le signe de la victoire des forces de défense sur les terroristes de Boko Haram».

Une bonne nouvelle pour les quelque 300 élèves du lycée qui viennent de passer deux années sabbatiques forcées. Une joie aussi pour les populations de cette ville, meurtries par les incursions répétitives de terroristes. «Ma joie est immense. L’espoir que j’étais en train de perdre est revenu. Mes enfants pourront désormais continuer les études secondaires ici au village comme c’était le cas auparavant», s’est réjoui Vziga Garawa, un habitant de la localité.

Le patron de la Région a rappelé que «Tourou, qui fut attaquée, martyrisée et brisée il y a plus d’un an par les attaques des barbares de Boko Haram, entrainant ainsi la fermeture de son lycée, a retrouvé la paix, la sérénité. Je me réjouis de ce qu’actuellement, ses populations vaquent normalement à leurs occupations», a déclaré Midjiyawa Bakari.

Par la voix de leur porte-parole Tchakala Guitere, et adjoint au Maire de Mokolo, les populations de Tourou ont demandé au Gouverneur l’affectation des enseignants au lycée de Tourou et la création d’un collège d’enseignement technique.

Notre confrère souligne qu’à l’instar du lycée de Tourou, les C.E.S de Goudjimdelé dans le Mayo-Sava et de Bodo dans le Logone et Chari ont également rouvert leurs portes le 5 septembre après près de deux ans de fermeture. Un autre signe de ce que les forces de défense camerounaise prennent progressivement le dessus sur Boko Haram.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter