Vous-êtes ici: AccueilInfos2016 07 04Article 379453

General News of Monday, 4 July 2016

Source: cameroon-info.net

Le jugement de Bernard Njonga sera prononcé aujourd'hui


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le quotidien Le Jour édition du 4 juillet 2016 précise que la manifestation conduite par Bernard Njonga le 30 juin dernier avait pour objectif «d’exiger la réouverture des marchés de vente de poulets. Une activité à laquelle les aviculteurs sont privés depuis plus d’un mois. Ce mouvement d’humeur organisé par l’Association citoyenne de défense des intérêts collectifs avait été réprimé».

C’est de cette manifestation que Bernard Njonga a été interpellé par les forces de l’ordre. Il va être jugé pour manifestation illégale et trouble à l’ordre public. Il faut préciser qu’il va comparaître avec cinq autres aviculteurs. Ils ont été relaxés le 1er juillet dernier sous caution.

Le Jour souligne qu’il y’a déjà eu quatre mouvements d’humeur successifs de ce genre dans la capitale politique du Cameroun. Et ce en l’espace de 10 jours. Lesdits mouvements ont été organisés par plus de 300 aviculteurs qui dénoncent leur condition de vie et critiquent la politique du Gouvernement dans la gestion de la crise «grippe aviaire.

Pour rappel de mémoire c’est le 25 mai dernier que Dr Taïga, le Ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries Animales (MINEPIA) a constaté une forte mortalité de la volaille au sein du Complexe avicole de Mvog-Betsi à Yaoundé. Le 27 mai 2016 soit deux jours plus tard il a signé un arrêté interdisant la commercialisation de la volaille sur l’ensemble des 7 arrondissements de la capitale politique.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter