Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 12Article 628060

Actualités of Friday, 12 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Le groupement des Femmes d’Affaires du Cameroun au bord de l’implosion

Photo prise lors de l'inauguration du nouveau siège du GEFAC. Photo prise lors de l'inauguration du nouveau siège du GEFAC.


• Les membres du regroupement sont en colère

• Elles ne reconnaissent pas leur nouvelle présidente en la personne d’Enanga Lyne (Maire de Nitoukou)

• Elle serait au cœur d’un véritable scandale


La situation est explosive au niveau du Groupement des femmes d’affaires du Cameroun. Cette association est au bord de l’implosion. Il serait miné par des maux comme la corruption, les conflits d’intérêt et autres.
A en croire les révélations du lanceur d’alerte Boris Bertolt, la sérénité a quitté la barque du GEFAC. Les premières responsables sont épinglées dans des dossiers pourris.

« Situation étrange au GEFAC (groupement des femmes d'affaires du Cameroun. Cette structure dirigée des mains de maître de feue Madame Foning est aujourd’hui à la dérive. En effet l'actuelle secrétaire générale du GEFAC, en la personne de madame Enanga Lyne (Maire de Nitoukou) est une fabrication de toute pièce puisqu'elle n'est pas connue dans le monde des affaires », évoque Boris Bertolt.

Il soutient que malgré les réticences des membres, la présidente Madame la Sénatrice Agnès Ntube Ndobe a usé de tout son poids pour imposer cet ex-directrice de la CAA (Caisse autonome d’amortissement). Seulement on était loin de savoir pourquoi Sénatrice Agnès Ntube Ndobe a imposé cette inconnue dans le monde des affaires.

Ces accointances suspectes ont éveillé les soupçons chez les membres de ce regroupement. Ces dernières ont mené leurs investigations et ont découvert le pot aux roses. Elles ont ainsi mis à nu le deal entre ces deux femmes qui tient au fait que « Madame la Sénatrice Agnès Ntube Ndobe a des entreprises qui exécutent les marchés à la Marie de Nitoukou par le biais de sa fille. Ces deux entreprises notamment TABO SERVICE et EMERGENCE SERVICE et détiennent presque le monopole des marchés en cours dans cette commune. En résumé le poste de secrétaire générale a été offert à Madame Enanga en échange des marchés », précise le lanceur d’alerte.

Rejoignez notre newsletter!