Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 25Article 630037

Actualités of Thursday, 25 November 2021

Source: www.camerounweb.com

Le général 'No Pity' arrêté à Foumbot

L'homme arrêté à Foumbot L'homme arrêté à Foumbot

• Il aurait pris en otage tout un village qu'il menaçait d'exploser si les habitants ne lui cotisent pas de l'argent

• Lui, c'est "No Pity"

• Ou du moins, un homme qui s'est fait passé pour lui



Des informations parvenues à la rédaction de CamerounWeb indiquent que l'homme arrêté par des gendarmes s'est récemment incrusté dans le village de Foumbot, menaçant d'exploser tout le village avec des Engins explosifs.

Avant d'être pris par les gendarmes, l'homme qui s'est fait passé pour le combattant ambazonien le plus recherché actuellement par l'armée a d'abord pris le temps de soutirer aux populations, leurs portables, des transferts d'argent et s'est même envoyé en l'air avec des femmes du village qu'il faisait enlever.

Jusqu'à ce que l'homme soit signalé et arrêté par la gendarmerie, il a eu le temps de faire ses quelques jours de gloire dans le village.

En effet, l'homme qui a été arrêté n'est pas "No Pity". Pendant qu'il a été arrêté, le vrai "No Pity" animait un meeting au marché de Kumbo, aux côtés des "Bui Warriors".

Activement recherché par l’armée camerounaise, le redoutable chef de guerre sécessionnistes a fait cette une nouvelle apparition en fin de matinée de ce mercredi 24 novembre 2021.

Selon les premières informations recueillies par la rédaction de CamerounWeb auprès d’une source locale, ce meeting avait pour but d’expliquer leur rôle à la population. Ils ont aussi précisé l’importance de la collaboration entre les groupes armés et la population dans la lutte sécessionniste débutée depuis 2017.

Cette rencontre intervient quelques heures après l'attaque du lycée bilingue d'Ekondo Titi par des hommes armés non-identifiés. 03 élèves et une enseignante ont perdu la vie au cours de cette attaque.

Si jusqu'alors les auteurs de cet acte ne sont pas encore connus, plusieurs sources évoquent la piste sécessionniste.

NO_PITY_Kumbo

NO_PITY_Kumbo


ALERTE: 'NO PITY EST EN DANGER DE MORT'

Dans une vidéo publiée il y a quelques heures, le journaliste politique Michel Biem Tong met en garde "No Pity" et ses combattants par rapport leur collaboration l'Ambazonia Defense Force.

En effet, le combattant ambazonien actuellement le plus recherché par des soldats camerounais a été appercu dans une vidéo qui fai le tour de la toile depuis quelques jours. Dans cette vidéo, l'on pouvait voir No Pity, quelques uns de ses homme en compagnie d'autres combattants identifiés comme des "Buis warriors" faire la paix, après un conflit interne qui avait opposé les deux camps.

Ci-dessous la vidéo de Biem Tong


Rejoignez notre newsletter!