Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 11 12Article 628027

Actualités of Friday, 12 November 2021

Source: www.camerounweb.com

'Le drame des Camerounais en Guinée Équatoriale ne semble pas préoccuper le Gouvernement'

Prof Maurice Kamto, président du MRC Prof Maurice Kamto, président du MRC

• Des milliers de Camerounais sont expulsés de force de la Guinée équatoriale

• Ceci dans le silence total du gouvernement camerounais

• Une situation qui inquiète le MRC


Dans un communiqué, le président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) déplore les actes des autorités équatoguinéenes qui violent les traités internationaux et le silence du régime de Yaoundé face à la maltraitance de ses fils et filles.

Pour Maurice Kamto, les Camerounais qui sont actuellement expulsés de la Guinée équatoriale, malgré que plusieurs son en situation régulière, n'ont pas choisi d'être dans ce pays.

"Le drame des Camerounais vivant en Guinée Équatoriale, comme malheureusement le sort de la diaspora camerounaise en général, ne semble pas préoccuper outre mesure le Gouvernement de notre pays", note-t-il dans son communiqué.

"Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) s'élève contre le traitement qui est fait aux ressortissants camerounais par les autorités équato-guinéennes : arrestations au faciès ou au patronyme, violences gratuites, traitements inhumains, cruels et dégradants, vol de biens, spoliations etc. Même en cas de défaut de titre de séjour, le migrant mérite d'être traité avec humanité.
Le MRC note, pour le déplorer, que ces expulsions de ressortissants camerounais, organisées en violation des règles internationales établies en la matière, ne sont malheureusement pas les premières. Aussi invite-t-il les autorités de la République sœur de Guinée Équatoriale à prendre conscience de la perception que ces brutalités renvoient dans l'opinion camerounaise", écrit le Prof Kamto.

"Le peuple camerounais tient à entretenir des relations de bon voisinage avec la République de Guinée Équatoriale, mais pas au prix du sacrifice permanent de la dignité et des intérêts des Camerounais vivant sur le sol équato-guinéen", ajoute-t-il.

Rejoignez notre newsletter!