Vous-êtes ici: AccueilInfos2016 07 21Article 381759

General News of Thursday, 21 July 2016

Source: Cameroon Info

Le directeur de l’OBC fait taire les rumeurs

Les résultats du Baccalauréat de l’enseignement général session 2016 sont disponibles depuis le dimanche 17 juillet dernier. Si le nombre de candidats s’accroit au fil des années, les résultats quant à eux reste mitigés dans leur progression. Cette année encore, ils ont connu une baisse d’environ 5%. En effet, le taux national de réussite est de 52,72% contre 57,14% en 2015.

Au-delà du niveau des élèves jugé de moins en moins satisfaisant par les éducateurs, une vive polémique enfle depuis une décennie sur les notes de délibérations à l’Office du Baccalauréat du Cameroun (OBC). L’année dernière par exemple, les médias ont relayé l’information selon laquelle cet examen qui marque le passage du secondaire au supérieur avait été délibéré jusqu’à 06/20 de moyenne. Une information qu’a tenu à démentir le Directeur de l’OBC, Zacharie Mbatsogo.

Dans une interview accordée à Mutations mardi 19 juillet 2016, il indique que, «pour ma part, je voudrais vous dire que l’Office du Baccalauréat du Cameroun n’est jamais allé jusqu’à 08/20 de moyenne». Zacharie Mbatsogo en a profité pour éclairer sur les critères de délibération.

«Lorsque l’Office fixe ses critères, il vérifie, quelles que soient les performances d’un candidat, que les matières dites fondamentales rassurent sur son niveau. Étant donné qu’il est appelé à poursuivre ses études à l’Université, nous mettons alors une condition sur les matières du premier groupe. Donc, quel que soit ce que l’on vous dit sur la note du candidat qui peut être 08, 08.99, 09 ou 09.50/20, nous lui réclamons un niveau suffisant dans les matières du premier groupe. C’est cela qui nous garantit que son diplôme est valable».

Le Directeur de l’OBC martèle qu’il faut comprendre que les délibérations sont le fait propre des examens. C’est un phénomène observable partout dans le monde. «On sait que tout le monde est généralement admis à 10/20. Mais, le système fait que l’on essaie de voir s’il n’y a pas une chance à accorder à un élève méritant et qui aurait peut-être subi un aléa le jour de l’examen. Par le passé, l’on organisait une séance de rattrapage pour les candidats qui avaient enregistré une moyenne comprise entre 08 et 10/20. Les sessions de rattrapage ont été supprimées dans notre pays. Il est donc normal que l’on se penche sur les cas qui sont légèrement en deçà de la moyenne», explique-t-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter