Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 10 12Article 622936

Actualités of Tuesday, 12 October 2021

Source: www.camerounweb.com

La seule solution pour la crise camerounaise c'est la solution militaire - Célestin Djamen

Célestin Djamen Célestin Djamen

• Célestin Djamen est passé sur ABK radio ce mardi

• Le président du parti APAR a répondu à des questions relatives à la crise anglophone

• Pour lui, il est hors de question de discuter avec les sécessionistes


Autrement dit, le président du parti APAR est pour une option militaire de la crise anglophone. Il n'existe pas, à écouter ce dernier, aucune autre solution, si ce n'est les armes.

"Nous devons être tous derrière notre armée. Quel intérêt auriez-vous que les Ambazoniens réussissent à avoir le Cameroun? Vous devez dénoncer ces actes barbares. Si cette guerre se généralise comment feriez-vous pour aller au travail par exemple ?", fait-il remarquer d'abord, avant d'encourager le gouvernement à armer davantage sa présence dans le Noso

"La seule solution aujourd'hui pour résoudre la crise Camerounaise c'est la solution militaire , les militaires ne sont pas des va-en-guerre. La nation a le droit et le devoir de dialoguer , d'écouter ses enfants. Mais on ne dialogue pas avec les terroristes, des sanguinaires", ajoute t-il.

Rappelons, que le mercredi 6 octobre dernier, Célestin Djamen avait animé une conférence de presse au cours de laquelle il a fait 4 propositions pour résoudre la crise anglophone.
Voici ces 4 propositions:

1- Toucher la racine du mal en détruisant la manipulation sémantique, notamment en interdisant les dénominations «anglophones et francophones». Il propose qu’une loi soit votée à l’Assemblée nationale pour faire rentrer dans le Code pénal l’infraction d’atteinte à l’unité des Camerounais et apologie du séparatisme fondée sur des langues ou cultures étrangères.

2- L'application stricte de la loi sur la cybercriminalité applicable à ceux qui usent des supports digitaux pour prôner cette discrimination entre Camerounais.

3- Il invite le Gouvernement à ne pas négocier avec ceux qui assassinent des enfants dans des Écoles primaires, qui égorgent des femmes et prennent des armes pour imposer un État utopique.

4- Il invite enfin tous les Camerounais à soutenir comme un seul homme celles et ceux qui ont choisi ce noble métier qu’est l’Armée, à soutenir sans faille ceux qui ont pris le risque de mourir pour protéger nos vies.

Rejoignez notre newsletter!