Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 08 14Article 418563

General News of Monday, 14 August 2017

Source: bareta.news

La crise anglophone s'enlise davantage, l'urgence pour Biya d'agir


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les récentes actions de nos camarades en Belgique, en Afrique du Sud, au Canada et au Royaume-Uni ont envoyé des ondes de choc dans toute la communauté de la République du Cameroun.

En ligne, les opinions ont été très divergentes. L'analyse des opinions de diverses plateformes indique que la majorité des citoyens de la République du Cameroun condamnent les actions de nos camarades et exhortent leur gouvernement à faire la pluie et le soufre sur tous ceux qui sont présentés dans les vidéos.

Des centaines de captures d'écran ont été prises à des fins de sécurité et d'archivage. Un échantillon aléatoire de commentaires partagés par une majorité d'entre eux est présenté ci-dessous:

"Nous ne sommes plus avec vous. Nous traiterons avec vos familles. Vous avez déclaré la guerre. Tous ceux qui ont été vus sur cette vidéo ont mis eux-mêmes et leurs familles au poste d'ennemis dans la république. Je vais suivre chacun de vous. C'est la guerre pour la guerre. Cherchez des armes. Si vous n'en avez pas, c'est dommage. Vous avez insulté tout le pays. Qu'est ce que je t'ai fait. Je déclare la guerre à vous et à vos familles. Et ne venez pas les enterrer parce que cela va être dangereux pour vous. "~ Yohanes Maa Ntap.

C'est l'ignorance ou la folie. Traquer ou brûler le drapeau d'un pays? Ces animaux devraient être arrêtés et gardés en prison pendant 400 ans. Ce sont de vrais Anglofools. ~ Thierry Ottou.

"... S'ils ne veulent plus être camerounais, la porte est bien ouverte pour qu'ils puissent partir. Mais pour brûler le drapeau de mon pays, je dis NON, et à partir d'aujourd'hui, je répondrai avec force à tous les anglophones qui osent brandir une telle idéologie n'importe où près de chez moi. Toutes les discussions et le dialogue doivent cesser ... "~ Williams Gatess

Anglo-malade, Anglo-stupide, Tu seras torturé jusqu'à la fin. Le moment est venu. ~ Alain Mvogo.

Quand un Jaures Maffo lui a dit qu'il y avait six millions d'anglophones, il a demandé "Est-ce que vous les torture tous?" Alain Mvogo a répondu en disant: "Le BIR a réduit ce nombre récemment".

"Il ne peut y avoir de négociation avec ces Biafrans qui prétendent être des anglophones. Les vrais anglophones que je connais ne font pas partie de cette connerie. "~ William Song.

Cependant, nous trouvons quelques francophones qui sont plutôt du côté des camerounais et les défendent. Ils reprochent au régime de ne pas gérer correctement la crise et assez tôt. Ils ont également blâmé certains de leurs frères et sœurs qui sont soit complices, hypocrites, soit incapables de comprendre la marginalisation que les anglophones ont fait face au fil des années.

Emeric Noupa a écrit: "De nombreux Camerounais francophones ne connaissent pas l'histoire véritable du Cameroun. Le système anglophone enseigne très bien la véritable histoire de ce pays. En passant par l'hymne national qui est différent. Il est préférable qu'il y ait une bonne négociation et, si possible, et comme l'a recommandé UNO en 1961, un traité d'union ... ce n'est pas le système auquel nos grands-parents sont morts en train de se battre.



Phillippe Huliem Tsayou Momo a reproché aux autorités de la République pour un mauvais traitement de la crise. Il a écrit: "Je dis, et je dirais toujours, libérer tous les dirigeants qui ont été injustement arrêtés et les engager dans un dialogue sincère ..."

Adrien de Chelsea est également l'un de ces défenseurs de la cause. Lui aussi, reproche au régime de Biya et à de nombreux francophones de miner et même d'insulter les anglophones. Il a exhorté le gouvernement à ouvrir un dialogue avec les populations afin de trouver des solutions durables.

Jaures Maffo, comme mentionné précédemment, est un fervent défenseur de la cause. Il utilise une grande connaissance, une sagesse et, de façon très calme, éduque ses frères et sœurs francophones. Sur la capture d'écran ci-dessous, il a déclaré à un prédicateur de haine: "ils ont dit la même chose depuis 1961 ... et Biya connaît la solution à ce problème. Si vous voulez tuer les ennemis de ce pays, il y a Boko Haram ... ils sont sérieux ... laissez les anglophones tranquillement. "

Je voudrai également reconnaître le grand travail accompli par notre camarade capable, très bilingue, Angelbert Nde pour éduquer les ignorants et contrecarrer les arguments des manipulateurs.

Ce nouveau mouvement aidera notre peuple à pouvoir distinguer les amis des ennemis. Quand il s'est produit au Rwanda, nous avons eu des témoignages de survivants tutsis que ce sont leurs voisins hutus avec qui ils ont partagé beaucoup en commun, qui sont venus d'abord avec des machettes pour les massacrer et les chasser de leurs maisons. Nous ne pouvons pas voir cela venir et rester silencieux. Être averti est d'être avoué.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter