Vous-êtes ici: AccueilInfos2016 09 30Article 389791

General News of Friday, 30 September 2016

Source: koaci.com

La cohésion du 34e gouvernement de Biya mise à mal


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Au Cameroun, l’on observe ces derniers jours, quelques échanges «musclés», entre membres du gouvernement.

Ce qui pourrait mettre à mal, la cohésion au sein de l’équipe Philémon Yang III, entrée en fonction le 02 octobre 2015.

D’abord, il y a la sortie médiatique de Christian Penda Ekoka. Sur le plateau d’une télévision privée, ce conseiller technique à la présidence de la République, a sévèrement critiqué le rythme d’endettement du pays et la gestion des entreprises parapubliques ainsi que la mise en œuvre des projets structurants, au cœur du programme politique du chef de l’Etat.

Dans certains départements ministériels, la presse évoque de nombreux rapports tendus entre les ministres. Il y a la sortie d’un conseiller spécial des services du Premier ministre qui a critiqué point par point, la tribune libre de Louis Paul Motaze, le ministre de l’Economie, portant sur les projets de 3e génération.

Ensuite, au ministère des Transports, il y a clash entre le chef du département ministériel, et son ministre délégué par ailleurs PCA de Camair-co.

Le premier, précise dans une mise au point, à son ministre délégué qu’il reste la tutelle de la compagnie nationale aérienne. Et que son ministre délégué (PCA de Camair-co), ne devrait pas accorder d’interview, sans son autorisation préalable.

Les entreprises parapubliques, sont aussi, touchées de plein fouet par ces « batailles ».

Ces derniers jours, les médias locaux, évoquent la suspension de signature du directeur général de la Camwater par le conseil d’administration. DG et PCA s’étriperaient pour le contrôle de l’entreprise chargée de la distribution de l’eau potable dans les principales villes du pays.

Au même moment, il y a des « affrontements » feutrés au ministère des Mines et au département des Enseignements secondaires. Les ministres et leurs secrétaires d’Etat, s’opposent sur leurs prérogatives.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter