Vous-êtes ici: AccueilInfos2015 07 16Article 328075

General News of Thursday, 16 July 2015

Source: Cameroon Info

La France offre six containers de matériel médical à Fotokol

Dans la localité de Fotokol à l’Extrême-Nord du pays, les populations s’organisent pour détecter des suspects. Selon des informations publiées par le quotidien national bilingue Cameroon Tribune ce mercredi 15 juillet 2015, les responsables militaires de la Région se sont rendus à Fotokol pour évaluer la situation sécuritaire, remonter le moral, galvaniser les troupes et évacuer les blessés. Ceux-ci ont été ont été transportés à Maroua pour des soins appropriés.

Le journal rapporte que le gouverneur de la Région de l’Extrême-nord Midjiyiwa Bakary s’est retranché avec son Etat-major toute la journée de lundi. Objectif : monter d’un cran dans le renforcement des mesures de sécurité, compte tenu du nouveau mode opératoire de Boko Haram. Le gouverneur a invité les populations à dénoncer aux forces de défense et aux autorités, toute présence suspecte.

Au téléphone, Hayatou Oumarou le sous-préfet de Fotokol a tenté de décrire l’atmosphère sur place : « Les populations sont encore sous le choc, la violence des deux explosions a créé une grosse panique ».

Le journal revient également sur le geste de solidarité de la communauté française du Cameroun qui, lundi, offrait six containers de matériel médical.

Ceux-ci ont été réceptionnés à la Base militaire 101 de Yaoundé en présence de René Emmanuel Sadi le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, d’André Mama Fouda le ministre de la Santé Publique, de Koumpa Issa le Secrétaire d’Etat auprès du Mindef chargé des Anciens combattants.

Pour Pierre Clerfeuille le conseiller consulaire de la France parlant au nom de la communauté française au Cameroun, ce geste est un « devoir de reconnaissance et de mémoire à l’endroit du Cameroun, notre deuxième patrie ».

Il ajouté qu’une autre phase de soutien est annoncée dans le secteur éducatif, soit 55 000 livres scolaires des niveaux primaires et secondaires, destinés aux établissements de l’Extrême-nord.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter