Vous-êtes ici: AccueilInfos2015 07 23Article 328465

General News of Thursday, 23 July 2015

Source: Cameroon Info

La Commission est «illégitime et inacceptable» - SNJC

Le Syndicat National des Journalistes de Cameroun (SNJC) était face à la presse pour donner sa position face à la commission de délivrance de la carte de presse que pilote Severin Tchounkeu.

Dans une déclaration publiée après sa rencontre avec la presse, le SNJC partage le souci des hommes des medias qui souhaiteraient que le secteur soit assaini, mais le syndicat trouve que la commission de délivrance de la carte de presse est « illégitime et inacceptable ».

Les syndicalistes trouvent que ce sont plutôt des « organes de régulation et d’assainissement de la presse que sont le Conseil national de la communication et la Commission de délivrance de la carte de presse » qui sont nécessaires pour assainir le secteur de la communication au Cameroun.

« La régulation et l’assainissement ne peuvent se faire que dans des organisations de pairs, constituées de manière paritaire des représentants élus des syndicats du secteur de la presse.

C’est dire que le décret du Premier Ministre n°2002/2170 du 9 décembre 2002, portant création de la Commission de la délivrance de la carte de presse et le décret présidentiel n°2012/038 du 23 janvier 2012 portant réorganisation du CNC et qui en fait, désormais, un organe de régulation et de consultation doté de la personnalité juridique et de l'autonomie financière, placé auprès du Premier ministre, chef du gouvernement, sont à plusieurs égards en violation des règles qui encadrent les missions qui sont les siennes », se défend Denis Nkwebo dans sa déclaration.

La commission de la délivrance de la carte de presse installée le 6 juillet dernier, serait en mission commandée qui vise à en « exclure ceux qui, à un moment ou à un autre poseraient des actes ou afficheraient des comportements contraires à un tel mérite » selon le ministre de la communication.

Quant à Severin Tchounkeu qui a été nommé à la tête da la commission contre toute attente, le SJNC demande à ce dernier qu’il « prenne la décision sage de démissionner de ce poste pour demander une recomposition qui respecte les normes déontologiques et éthiques en la matière ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter