Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 03 31Article 409552

Business News of Friday, 31 March 2017

Source: fr.allafrica.com

La Banque mondiale satisfait de l'avancement de ses projets


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Satisfaisant. C'est sans ambages qu'Elisabeth Huybens, directrice des opérations de la Banque mondiale (BM) a livré son impression sur la performance du portefeuille de l'institution au Cameroun.

En effet, le portefeuille 2017 des projets actifs de la BM comprend 17 projets (contre 11 en 2010) d'un montant global de 1,479 milliard de dollars, soit plus de 900 milliards de F. A ce jour, le taux de décaissement est de 23 % en 2016, contre 7,5% en 2010.

Le volume des engagements s'élève quant à lui à 1,485 milliard de dollars environ 860 milliards de F. C'est à l'effet d'évaluer la performance globale du portefeuille des projets financés par l'institution qu'il se tient depuis hier à Yaoundé un séminaire regroupant les représentants de la Banque mondiale et les responsables du ministère de l'Economie, de la Planification et de l'Aménagement du territoire (Minepat), représentant le Cameroun.

Plusieurs activités menées par la BM connaissent un franc succès. D'après la directrice des opérations de la BM, on peut citer : l'énergie avec le barrage hydroélectrique de Lom Pangar, l'agriculture et le développement rural à travers le PIDMA et la REDD+ et la gouvernance avec le PNDP.

Cependant, l'exécution de ces différents projets est parsemée de goulots d'étranglement tels que « les lenteurs procédurières, l'application de la fiscalité et même le manque de proactivité quant à la mise en œuvre des projets », a déploré Elisabeth Huybens.

Dans son allocution d'ouverture, Charles Assamba Ongodo, directeur général de la Coopération et de l'intégration régionale au Minepat, a précisé que « l'exercice qui intervient après celui de 2016, va consister à faire le bilan des actions entreprises il y a un an et procéder à un nouveau diagnostic de manière à déboucher sur la formulation d'un nouveau plan d'actions ».

Les participants devront, par ailleurs, élaborer des mesures d'atténuement des risques de non atteinte des objectifs de développement et d'augmentation des décaissements. Face aux résultats engrangés, la BM entend accroître son appui pour améliorer la performance de son portefeuille.

Une promesse qui s'est déjà matérialisée selon Elisabeth Huybens à travers l'approbation mardi dernier du Cadre de partenariat pays pour le soutien de l'institution au Cameroun sur la période 2017-2021.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter