Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 08 14Article 418620

General News of Monday, 14 August 2017

Source: apanews.net

L’opposition accuse Paul Biya d’être en campagne électorale

Le message du chef de l’Etat camerounais Paul Biya sur les différents espaces publicitaires du pays dans lequel il prend l’engagement que « le Cameroun sera prêt le jour dit » pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 est considéré par la classe politique du pays comme « une campagne avant la campagne », en prélude à l’élection présidentielle prévue en 2018.

Pour le parti-leader de l’opposition parlementaire, le Social democratic front (SDF), il ne fait l’ombre d’aucun doute que le président de la République et président du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC- au pouvoir » est d’ores et déjà en campagne, d’autant qu’une disposition de sa formation politique en fait le « candidat naturel du RDPC à l’élection présidentielle ».

« Nous dénonçons cet accaparement de l’espace public par le chef de l’Etat, car cela est contraire à la loi et aux bonnes mœurs », affirme le SDF.

Le message en lui-même est un extrait du discours du chef de l’Etat lorsqu’il recevait le mouvement sportif national jeudi dernier à la présidence de la République, dans lequel Paul Biya a souligné à grand trait que « la CAN 2019, c’est déjà demain ; vous avez rendez-vous avec l’Afrique sportive ici même au Cameroun. Et le Cameroun sera prêt le jour dit, j’en prends l’engagement ».

Approchés pour donner les explications sur cette présence du message et de l’image présidentiels sur les écrans, les responsables de la régie publicitaire Média plus s’en défendent, et lient cette actualité à la prochaine CAN.

La durée de cette campagne n’est pas déterminée, elle peut s’étendre sur plusieurs mois surtout que les missions d’inspection de la Confédération africaine de football (CAF) sont attendues au Cameroun.

« Il y a encore environ deux ans pour la CAN 2019. On pourrait varier les messages. Pour le moment, nos responsables ne nous ont pas encore dit si la campagne ira hors de la ville de Douala. Si c’est le cas, l’affichage se fera sur des panneaux classiques parce que en ce qui nous concerne, nos écrans Led sont seulement dans la ville de Douala ».

Agé de 84 ans dont 35 passés à la tête du pays, Paul Biya est invité par ses partisans depuis plusieurs mois à briguer un autre mandant en 2018, bien que jusque-là, il n’a encore rien dit sur ses intentions politiques.