Vous-êtes ici: AccueilInfos2016 04 20Article 367446

General News of Wednesday, 20 April 2016

Source: cameroon-info.net

L’UPC suspend le député Robert Bapooh Lipot


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’Honorable Robert Bapooh Lipot a jusqu’au 30 avril 2016 pour indiquer au Secrétariat Général de son parti le nom de deux camarades chargés d’assurer sa défense.

Mercredi 13 avril 2016, à Yaoundé, l’Honorable Robert Bapooh Lipot a été sanctionné au cours d’une session extraordinaire organisée par le Bureau du Comité Directeur (BCD) de l’Union des Populations du Cameroun (UPC). Le point à l’ordre du jour de cette cession était «L’examen de la situation créée par l’indiscipline caractérisée de certains élus du parti».

Le bureau a décidé de la suspension de toutes les activités de l’honorable Robert Bapooh Lipot au sein de l’UPC. «Il lui est désormais, comme le note le la déclaration finale, interdit de parler au nom du parti, jusqu’au réexamen de son appartenance à l’UPC par la prochaine session du Comité Directeur. En outre, il est convoqué à comparaitre devant la Commission de Discipline du Comité Directeur le samedi 7 mai 2016 dans la capitale politique», peut-on lire dans La Nouvelle Expression en kiosque ce mercredi 20 avril 2016.

Le parti lui reproche «la répétition d’actes d’indiscipline caractérisée tels que l’usurpation de fonction et l’incitation à la division». Il a été désigné comme membre du Comité provisoire chargé d’organiser un congrès du parti. «Robert Bapooh Lipot, seul contre tous, s’est opposé à la tenue dudit congrès, il a activement tenté d’en obtenir l’annulation auprès des autorités compétentes, pour finalement l’y voir participer», indique le Comité Directeur.

Le journal note que le député mis en cause a rejeté les décisions souveraines au dit congrès. «Il a tenté de se faire reconnaitre comme Secrétaire Général de l’UPC par le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation (MINATD). Malgré la fin de non-recevoir à lui opposée par le MINATD, Robert Bapooh Lipot s’est obstiné à usurper cette fonction auprès des autorités locales et des populations à travers des activités visant à saborder l’unité de l’UPC».

Joint au téléphone par le journal, Robert Bapooh Ligot explique que «depuis quelques jours, un groupe d’individus sillonne les allés des médias annonçant une certaine suspension me concernant, de l’UPC. Je tiens pour ma part à préciser que je n’ai eu aucun contact avec ce groupuscule, encore moins assisté à une seule réunion». Pour le député, il s’agit unique d’un coup de «publicité».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter