Vous-êtes ici: AccueilInfos2015 04 30Article 322994

General News of Thursday, 30 April 2015

Source: cameroon-info.net

L’Ecole Internationale de guerre de Yaoundé célèbre ses dix ans


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les activités marquant la célébration des 10 ans de l’unique école francophone de formation des élites militaires en Afrique sub-saharienne, ont été lancées le mardi 28 avril 2015, en présence du Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la Défense, chargé des anciens combattants et des victimes de guerres, Koumpa Issa.

Créée par décret présidentiel le 13 janvier 2005, l’Ecole Supérieure Internationale de Guerre de Yaoundé (ESIG) est le résultat d’un partenariat bipartite entre le Cameroun et la France. Situé à Simbock, banlieue de Yaoundé, l’ESIG est le pourvoyeur des armées africaines en cadres compétents.

Elle a pour objectif de préparer des officiers supérieurs principalement africains, mais aussi américains et européens, à exercer des responsabilités de commandement de haut niveau.

Relevant de l’enseignement supérieur de second degré, la formation dispensée à l’ESIG doit permettre aux stagiaires de maîtriser l’emploi des forces armées en opérations, tout en améliorant leur connaissance des enjeux de défense et de sécurité du monde actuel.

D’où le partenariat avec l’Université de Yaoundé II, dont l’expertise des enseignants vise à renforcer les capacités des officiers en matière d’analyse stratégique en complément des analyses purement militaires qu’ils ont.

Mais également les analyses civiles, du fait que la sécurité est devenue globale. Il n’y a plus de défense seulement militaire, ni de défense seulement civile.

Depuis sa création, l’ESIG a formé à ce jour 300 officiers supérieurs de diverses nationalités.

Au bout d’une scolarité annuelle de 11 mois, 45 officiers supérieurs des Armées et de la Gendarmerie sont aptes à assumer de hautes responsabilités en particulier dans les états-majors de haut niveau interarmées, interalliés et internationaux. L’objectif de 60 officiers par promotion sera atteint par paliers dès 2016.

Erigé en centre d’excellence de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale depuis fin 2013, l’ESIG, baptisé « laboratoire stratégique des armées africaines », contribue directement à l’architecture régionale de sécurité et de gestion des crises en formant annuellement lors de séminaires une centaine de décideurs militaires et civils de la sous-région en méthodologies de commandement et planification des opérations.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter