Vous-êtes ici: AccueilInfos2017 10 17Article 423678

Opinions of Tuesday, 17 October 2017

Journaliste: David Ginola Ketem

L’Ambazonie est un État fantasmagorique - Jacques Fame Ndongo


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’une de ses sorties sur la crise anglophone date du 28 septembre 2017, à quelques heures de l’indépendance annoncée de l’« Ambazonie ». Le secrétaire à la communication du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), invité des journaux radio et télévisé de la Cameroon Radio Television (Crtv), s’est exprimé (une fois de plus) sur le sujet. Selon le ministre de l’Enseignement supérieur, « l’Ambazonie est un Etat chimérique et fantasmagorique qui n’aurait ni territoire, ni devise, encore moins une population ».

Le porte-parole du « parti du flambeau ardent », qui a nié l’existence d’un problème anglophone aux aurores de la crise, poursuit en indiquant : « On prend en otage des personnes, on prend en otage la jeunesse… Nous n’allons pas accepter que le pays soit mis à feu et à sang à cause d’un groupuscule de vandales… Le président de la République est un homme ferme. Personne ne peut réaliser une œuvre parfaite dans le chaos ».

Cette éminence grise du Rdpc a également indiqué que le président Paul Biya a prescrit le dialogue, même s’il reste ferme sur certaines positions. « Un groupuscule d’agitateurs exprime des problèmes d’ordre politique, notamment soit le fédéralisme, soit la sécession. Cela est non négociable », dira le membre du gouvernement dans sa sortie du 06 octobre sur les antennes de Radio France internationale (Rfi). Sur ces mêmes antennes, il a fait croire que le seul antagonisme au Cameroun se situe sur l’axe Nord – Sud.

Il faut relever que dans un communiqué de presse daté du 22 janvier 2017, le ministre de l’Enseignement supérieur semblait minimiser la portée de la crise. Il demandait alors aux parents, enseignants étudiants « de ne pas céder aux manœuvres répréhensibles qui relèvent de la guerre psychologique ourdie par une infime minorité de citoyens qui rêvent de prendre en otage le sous-système éducatif anglophone, pour des objectifs politiques anticonstitutionnels ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter